AGO de l’exercice 2018: La FITKD fait un excédent de 2 millions, Bamba Cheick fâché

La Fédération ivoirienne de taekwondo a réalisé un excédent de 2 millions 027 mille. C’est ce qui ressort de l’Assemblée générale ordinaire tenue samedi 04 Mai 2019, dans un hôtel de la Riviera Palmeraie. Un bénéfice insuffisant qui a été fustigé par le président Bamba Cheick Daniel. « Je suis venu dans l’espoir de proposer à l’ Assemblée de m’autoriser à engager le processus de financement par la base de notre fédération. Malheureusement, je n’ai aucun document, aucune proposition qui puisse me permettre de vous entretenir efficacement sur cette question. Je suis déçu des Présidents de Ligues. J’ai effectué des tournées dans certaines Ligues, au cours desquelles j’ai expliqué ma vision, tout en demandant aux Présidents de Ligues de rencontrer par la suite les Maîtres de salle, afin de me faire des propositions. Jusque-là, aucun retour ne m’a été fait», a-t-il déploré. Et d’ajouter: « Vous avez de nombreux élèves dans vos clubs, j’ai les chiffres, mais votre fédération n’a rien, elle est pauvre. Un seul individu ne va pas continuer à financer la fédération. Arrêtez de vous contenter de petites choses et voyez grand. Je constate qu’il y a un véritable gab entre ma vision et vous. Pendant que je m’efforce à vous tirer vers le haut, vous demeurez encore très loin. Le Président-providence doit s’arrêter et je vous invite à prendre vos responsabilités, sinon ce que vous pensez être des privilèges aujourd’hui, s’effritera demain lorsque tout ce management ne sera plus en place. Le ministère des Sports, qui ne peut pas tout faire, nous octroie 20 millions de FCFA par an au titre de la parafiscalité. Vous les clubs, vous cotisez à hauteur de 50 mille FCFA par an et par club. Que pensez-vous que nous puissions faire avec une telle contribution dans le fonctionnement actuel de notre fédération, quand nous savons qu’il faut débourser au minimum 30 millions de FCFA pour participer à une compétition internationale ? »En tout cas, on relève que la situation financière de la Fédération demeure toujours précaire et dépendante des financements extérieurs et des préfinancements dont la grande partie provient du président de la FITKD. Le président Bamba Cheick Daniel a invité l’ensemble des taekwondoins ivoiriens à continuer leur marche en avant. Aussi a-t-il pris l’engagement de renforcer sa politique au niveau national. « Après l’international, je vais maintenant travailler plus au plan national. Il y aura plus de formations, de séminaires. Mais il faut de l’argent pour cela. Sans argent, tout ce que nous avons fait va s’écrouler », a expliqué Bamba Cheick Daniel. Enfin, le président Bamba Cheick a pris la décision de créer quatre nouvelles Ligues. Il s’agit de la Ligue d’Odienné, de la Ligue départementale de Bonoua, d’Issia et de la Marahoué à Bouaflé. Notons que 178 clubs étaient présents sur 210.

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password