Interview Zoané Géneviève (Amazones Africa Sports)“Vagba ne doit plus revenir”

Depuis le début de la crise à l’Africa Sports, l’association des supportrices, Amazones, n’avait pas ouvertement pris la parole. C’est désormais chose faite depuis que le club vert et rouge a assuré son maintien parmi l’élite. « Vagba ne doit plus revenir à la tête du club. On doit faire un audit de sa gestion. Et nous sommes résolument derrière Bahi Antoine qui a sauvé le club », a affirmé Zoané Géneviève, porte-parole de ce groupement, dans le court entretien qu’elle nous a accordé en marge d’une conférence de presse.

En tant que mouvement de supporters, les Amazones doivent être surement soulagé que l’Africa Sports n’aille pas en Ligue 2 au terme de cette saison ?
C’est forcément un soulagement. On allait droit dans le mur avec Vagba Alexis. Mais fort heureusement la médiation de la Fédération a sauvé le club. Grâce à la FIF, à  nos anciens dirigeants et anciennes gloires,  l’Africa Sports a commencé à renaitre. L’arbitrage de la Fédération nous a été d’un grand secours. Il y a eu également l’investissement personnel de Bahi Antoine.
C’est-à-dire ?
Il a pris son courage a deux mains pour sauver le club. Il dépense sans compter pour l’Africa. Il n’a pas mis le club dans sa poche. Nous soutenons son action qui a été salutaire pour l’Africa Sports. Il a le mérite d’écouter tout le monde. Et Bahi Antoine est en train de redonner le club aux supporters. Il n’a pas pris le club en otage pour en faire un club d’amis.


A vous entendre votre souhait n’est pas de revoir Vagba Alexis quand sa suspension sera levée en décembre prochain ?
Effectivement. Pour nous, Vagba ne doit plus revenir. Il a commis l’irréparable en faisant jouer un centre de formation en lieu et place de l’équipe première à Yamoussoukro. C’est une grande première dans l’histoire du club. Il a mangé son totem ce jour-là. Vagba ne doit plus revenir. Mieux, on doit faire un audit de sa gestion.

Comment voyez-vous l’avenir immédiat de votre club ?
A présent que le club est maintenu, il faut associer tout le monde à sa gestion. C’est pourquoi nous sommes heureux qu’une AG soit prévue pour le toilettage des textes. L’Africa Sports ce n’est pas 28 supporters. Les Amazones vont prendre leur part dans la reconstruction du club. Nous allons soutenir Bahi Antoine s’il choisit de rester à la tête de l’équipe.

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password