WAC / Une victoire aux forceps

L’opération « Remontada » au classement décrétée par le président du WAC, Koné Abacar est-elle lancée ? Peut-être bien. D’autant que  les Guêpes de Williamsville ont frappé un grand coup en étrillant le Sporting Club  de Gagnoa, (3-0), au stade Champroux, au terme de la 15e journée de Ligue 1. En deux matches, les protégés du président Koné Abacar ont donc pris 4 points et occupent  le 13e rang au classement avec 15pts-13. Pour en revenir au match, c’est au métier que N’da Kouadio et ses coéquipiers sont allé arracher leur deuxième  succès de la saison. C’est-à-dire privilégier l’efficacité au beau jeu. En tout cas, face à une équipe joueuse du Sporting, la formation de Williamsville a d’abord accepté de souffrir en défendant assez bas. Et le 4-3-1-1 assez défensif mis en place par le coach Rachid Ghaflaoui avec un seul attaquant et un meneur de jeu en la personne de N’da Kouadio a bien fonctionné. En tout cas, grâce à son « tabouret », le vice-champion 2016 a pu rejoindre les vestiaires avec un score de (0-0). La suite on la connaît, sans être brillant, les Guêpes vont piquer 3 fois en seconde période. D’abord par Yobouet Kouadio, (48e) sur coup de pied arrêté. Ensuite sur attaque placée et la dernière sur contre-attaque par Mofossé Karidioula, (60e et 84e). « Il fallait bien défendre d’abord. Ensuite, exploiter judicieusement les coups de pieds arrêtés et mettre les attaquants sur orbite par des centres », s’est félicité Bohé Norbert, le coach adjoint du WAC dont le coaching a aussi été payant avec la rentrée du double buteur,  Mofossé Karidioula à l’heure de jeu.

 

Reviewer overview

WAC Une victoire aux forceps - /10

Summary

0 Bad!

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password