Tottenham Harry Kane met la pression sur ses dirigeants

Auteur de 17 buts en 25 matchs cette saison toutes compétitions confondues mais éloigné des terrains depuis son opération de la cuisse gauche en janvier, l’international anglais a jeté un sérieux doute sur son avenir ce dimanche à l’occasion d’un live sur Instagram.

«Partir si Tottenham ne progresse pas ? Je ne peux pas dire oui ou non. J’adore les Spurs, je les aimerais toujours. Mais j’ai toujours dit que si je sentais que l’équipe ne progressait pas, ou qu’elle allait dans la mauvaise direction, je ne suis pas du genre à rester pour le plaisir», a prévenu le Londonien, sous contrat jusqu’en juin 2024, avant d’en remettre une couche. «Je suis un joueur ambitieux, je veux progresser et devenir l’un des tout meilleurs joueurs. Tout dépend de ce que l’équipe réalisera et de sa progression. Donc je ne dis pas que je resterai ici pour toujours, mais je ne dis pas non plus l’inverse.»

Le discours du Britannique, qui possède toujours un palmarès vierge (hors distinctions individuelles), est donc largement compréhensible. Reste à savoir s’il s’agit d’un simple coup de pression ou s’il pourrait réellement se laisser séduire par un départ, car les prétendants ne manquent pas ! Le Real Madrid, sur les rangs depuis plusieurs années, Manchester United, qui n’est plus à une folie près, Manchester City et la Juventus Turin, qui en aurait fait sa priorité estivale, ont tous vu leur nom lié à Kane, sous contrat jusqu’en 2024.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password