Suspension d’Ahmad Ahmad: La réaction de la CAF après la décision de la FIFA

La CAF s’est prononcé après la décision de la FIFA de suspendre Ahmad Ahmad pour 5 ans. Dans un communiqué, elle a annoncé qu’elle et son patron «prennent acte de cette décision qui met M. Ahmad Ahmad en position de ne plus pouvoir exercer ses responsabilités». La CAF n’a pas également manqué de «s’inquièter des conséquences sur sa réputation de cette longue procédure».

Au sujet de la direction de la CAF, «l’intérim actuel de M. Constant Selemani Omari comme président de la CAF est de fait prolongé» . Enfin, la CAF a également précisé qu’elle «maintient le calendrier de l’ensemble de ses activités et programmes». L’assemblée générale élective devant élire le president de la CAF ainsi que les membres du Comité Exécutif est maintenue au 12 mars 2021 à Rabat.

Communiqué de la CAF

La chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante de la FIFA vient de déclarer M. Ahmad Ahmad, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), et Vice-Président de la FIFA, responsable d’avoir agi en violation du Code d’éthique de la FIFA.

Par conséquent, la chambre de jugement a prononcé à son encontre une interdiction de toute activité liée au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international pour une durée de cinq ans.

La CAF et le Président de la CAF prennent acte de cette décision qui met M. Ahmad Ahmad en position de ne plus pouvoir exercer ses responsabilités.

En application de ses statuts, la CAF annonce que l’intérim actuel de M. Constant Selemani Omari comme Président de la CAF est de fait prolongé.

La Confédération Africaine de Football qui s’inquiète des conséquences sur sa réputation de cette longue procédure, maintient le calendrier de l’ensemble de ses activités et programmes.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password