Stéphane Ouégnin (Pdt FIE): « Nous avons en projet un hippodrome à Abidjan »

Réélu vendredi dernier pour un second mandat de 4 ans à la tête de la Fédération d’équitation (FIE), Stéphane Ouégnin ne manque pas d’ambitions. Il  prévoit la création d’un hippodrome à Abidjan.  

Sous quel signe placez-vous  ce nouveau mandat ?

Nous le plaçons sous le signe de la consolidation des acquis. Pour nous le plus important est de continuer à structurer notre fédération. Nous allons donc créer des départements qui seront évalués chaque six mois. Ils vont  s’occuper du saut d’obstacle, du dressage, de la voltige et  de l’endurance.

Allez-vous tendre la main à vos adversaires  après votre réélection?

Bien sûr ! Je suis le président d’une Fédération, mon rôle premier est de fédérer et cela sera mon but. Je prends l’opinion nationale  à témoin que  ma main sera tendue.  Mais,  nous ne pouvons pas obliger quelqu’un à venir contre  son gré. En ce qui me concerne, tout le monde est le bienvenu au sein de notre Fédération.

Quel est votre plus grand projet? Nous comptons bâtir un hippodrome grâce à notre partenariat avec les Marocains. Ce projet me tient à cœur parce qu’il nous permettra de jeter les bases du professionnalisme de notre discipline. Au-delà de ce projet, je  veux créer une pépinière. Parce que nous  avons les JO de la jeunesse de 2026, auxquels participeront  les enfants de 8 à 12 ans. Nous allons former ces jeunes-là. Dès janvier, nous allons commencer à former des juges afin que les ivoiriens obtiennent  des juges internationaux

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password