Stéphane Ouégnin  (Pdt FIE):«  Nous aurons une fin d’année riche en activités»

Après avoir gagné le pari de l’organisation au Grand Prix du Président de la République à Yamoussoukro, Stéphane Ouégnin et la Fédération d’Equitation sont désormais engagés pour les grandes courses en Côte d’Ivoire. « L’on peut désormais compter sur la Fédération d’équitation pour les grandes courses  de chevaux en Côte d’Ivoire », rassure-t-il dans cet entretien.

Après un moment d’inactivité dû à la pandémie de la COVID-19, la FIE a renoué avec les compétitions. Peut-on dire que ce Grand Prix du Président de la République est le début d’une grande aventure ?

Cette compétition marque vraiment une grande aventure avec tous les Ivoiriens et tous ceux qui aiment le cheval. On dit souvent que l’équitation est un sport de riches. Ce n’est pas exact. Tous ceux qui pratiquent l’équitation sont des gens qui savent partager. Vous savez, Dieu passe par des personnes à qui il donne les moyens afin de les transmettre. C’est un peu cela l’esprit de l’équitation.

Pour la reprise de ses activités, la FIE a fait fort en réunissant plus de 67 chevaux à Yamoussoukro…

C’est vraiment exceptionnel de pouvoir réussir cette belle mobilisation en moins d’une semaine. Vu l’engouement de cette première compétition, l’on peut désormais compter sur la Fédération d’équitation pour les grandes courses  de chevaux en Côte d’Ivoire. Nous n’allons plus nous arrêter. La pandémie  nous a un peu freinés. Mais, on ne s’est jamais arrêtés.

Justement, quel est le prochain grand challenge de la FIE ?

Nous avons un programme très chargé pour la fin de l’année. Après ce Grand Prix du Président de la République, nous allons faire venir des formateurs de la Fédération internationale pour former les arbitres et  les juges dès la première semaine du mois de septembre. Ensuite, nous enverrons des vétérinaires en Tunisie pour aller se former. En octobre, nous serons à Bouaké pour deux Grands Prix. Celui de la Première Dame et du ministre des Transports. Le 7 décembre, nous repartons à Yamoussoukro avec un autre Grand Prix pour  rendre hommage au père fondateur de la Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny. Nous allons boucler la saison avec une course de plusieurs  km en aller-retour entre Mondoukou et Assinie. Nous aurons une fin d’année riche en activités.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password