Sidibe Souleymane (Pdt du Stade d’Abidjan)- « je vais prendre toutes les dispositions pour ne pas m’appauvrir »

Avec l’entame de la nouvelle saison annoncée pour le 3 septembre prochain, le président du Stade d’Abidjan, Sidibe Souleymane affiche ses ambitions. Mais il ne cache pas aussi son inquiétude quant aux dépenses. Il entend donc prendre les dispositions pour ne pas s’appauvrir.

Après un an de mandat, quel bilan tirez-vous ?

Je suis satisfait puisqu’on sort de l’AG où le quitus a été donné au bureau. Mais le bilan est figue mi raisin puisque mon sauhait au départ était de monter en Ligue 1. Malheureusement, on n’a pas pu le faire. Donc nous restons sur notre faim. On va donc se remettre à la tâche pour cette année. La montée en première division est la plus grande recommandation qui a été faite à l’AG.

Est-ce que vous avez l’équipe pour atteindre cet objectif ?

Je vous dirais oui parce que nous avons commencé tôt la préparation cette année. Chose qu’on n’a pas eu la chance de faire l’année dernière. Depuis le 14 juillet, nous avons commencé notre préparation. Nous avons gardé de l’effectif de l’année dernière 12 joueurs et nous en avons ajouté 14. Nous avons donc 26 joueurs prêts à mouiller le maillot. Et de l’avis de l’encadrement technique et de certains techniciens on a une belle équipe. J’ai regardé notre dernier match notre dernier match amical et j’ai vu une attaque fluide et un milieu de terrain qui relance facilement. Ce sont des choses qui nous ont handicapées l’année dernière. Surtout qu’on avait des attaquants volontaires mais pas très buteurs. Alors qu’aujourd’hui, on a toute l’attaque qui peut marquer.

Le Stade vous doit 76 millions de FCFA. N’êtes-vous pas en train de vous appauvrir ?

Le football et particulièrement le Stade est ma passion. La preuve, les joueurs avaient 40000 FCFA chacun comme prime de victoires et l’entraîneur avait le double. En Coupe nationale, nous avons augmenté. Ceci pour vous dire qu’on se fait plaisir. Cette année, nous sommes en train de nous organiser pour ne pas que la saignée continue. L’année dernière, il faut reconnaître que ce n’était. On va donc prendre les dispositions pour ne pas s’appauvrir.

Quel commentaire faites vous de la presence du président Aduo Luc à votre AG ?

Je ne peux qu’être heureux. Aduo Luc est un doyen. Je dis souvent aux gens que pour que je sois là, c’est lui qui m’a proposé. Et les gens veulent créer des problèmes là où il en a pas. J’ai a un moment donné exercé auprès de lui et c’est là qu’il m’a proposé. C’est un aîné. Il a dit qu’il est à ma disposition pour me donner des conseils, je ne peux qu’être heureux.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password