Serge Aurier ( capitaine des Éléphants ):  » On sera à 100% face à l’Afrique du Sud »

Serge Aurier et les Éléphants sont prêts’ en découdre avec les Bafana Bafana d’ Afrique du Sud. Et pour le capitaine ivoirien, le groupe ivoirien sera capable de réussir son entrée dans la compétition et faire une bonne campagne.  » On a un groupe de qualité pour faire une bonne CAN », rassure-t-il.

Avez-vous une certaine pression avant ce premier match de la CAN?

nous ne ressentons aucune pression. C’est vrai que nous avons beaucoup de jeunes joueurs avec nous. Mais, nous disposons d’un groupe de qualité pour faire une bonne compétition. On connaît nos lacunes et on essaie de les améliorer pour être prêt le jour j.

Est-ce que l’échec de 2017 n’est-il pas encore dans les têtes?

Nous avons oublié cette CAN du Gabon. Aujourd’hui, c’est une nouvelle génération qui est là.  C’est à nous de bien faire et de bien représenter notre pays en Égypte.  On est venu avec les mêmes ambitions qu’en 2015. Et, même si on a connu des qualificatifs difficiles, on a un groupe de qualité.  On se donnera à 100% pour le pays.

Depuis le tirage on qualifie votre groupe de  » la Mort ». Partagez-vous cette affirmation?

Nous sommes effectivement qu’on est dans un groupe très relevé.  Mais, on a l’ambition de sortir fé ce groupe quelque soit les adversaires en face. Nous savons pourquoi nous sommes-là. On prendra match par match pour avancer dans la compétition.

Vous êtes le capitaine de cette nouvelle génération. Est-ce que cela a changé votre approche des choses?

Je voudrais remercier le coach Kamara d’avoir placé sa confiance en moi en tant que capitaine de cette équipe des Éléphants.  C’est une fierté et une grosse responsabilité.  Bien sûr, mon approche des choses  a changé depuis que je suis le capitaine. On essaie de donner le bon exemple. Mais, sachez qu’il n’y a pas de  chef dans ce groupe.  Tout le monde a le droit de s’exprimer. C’est pourquoi nous sommes sur la bonne voie. On sera plus important le moment venu.

Vous avez connu une saison difficile en club. Est-ce que cela ne va pas dépeindre sur votre prestation à cette CAN?

Ma saison a été mitigée à  cause des blessures. Mais, je suis revenu à la compétition depuis un certain temps. Je fais trois semaines de préparation avec la sélection. Je pense que physiquement ,  je suis prêt. Je vais donner tout ce que j’ai dans le ventre pour mon pays. La CAN ça toujours un rêve pour moi et pour tous les Africains.

Revenons à la compétition. Le fait de jouer en été ne va pas constituer un handicap surtout qu’il fait très chaud?

Le climat ne change rien.  Quand on jouait la CAN en janvier-février on a critiqué. Parce que venir jouer cette compétition était beaucoup de risques pour les joueurs africains. On perdait souvent nos places en club avec la concurrence. Maintenant, on est content que la CAN de déroule en été. C’est une décision qui arrange tout le monde.

Que pourriez-vous dire pour rassurer les Ivoiriens?

Il faut que les Ivoiriens sachent qu’on est embarqué dans le même bateau. Qu’ils ne disent pas surtout qu’on ne mouille pas le maillot pour le pays. Bien au contraire. Nous sommes les plus malheureux quant il y a échec. Pour cette CAN on a besoin de leurs prières et leur soutien. C’est ensemble dans l’union qu’on ira loin. Et, je pense qu’ à la fin de cette compétition, on sera tous content.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password