Saki Gutenbert ( Africa Sports) “Cette nouvelle crise est la faute de Vagba”

Qu’est-ce qui  explique  ce déséquilibre dans le règlement des salaires des joueurs à l’Africa Sports ? 

Cette situation n’est pas de notre fait car le camp Bahi dont je me réclame est en la grande victime. Nous sommes tous surpris que des  joueurs que nous payons à 25 mille l’an dernier aient touché 150 mille francs CFA. On est également  ébahi que des encadreurs sous contrat n’aient pas été rémunérés. Cela dénote tout simplement de  l’esprit revanchard du président Vagba malgré la signature du protocole d’accord.

Est-ce pour vous un règlement de compte ? 

C’est effectivement un règlement de compte. Sinon comment comprendre que le SG qui est un employé du club ait vu son salaire amputé de 100 mille francs. Le kiné et le préparateur physique qui sont au quotidien avec l’équipe n’ont pas été payés.

 

Le camp Vagba  avance tout de même le fait que tout ceux qui n’ont pas perçu l’intégralité de leur salaire n’ont pas de contrat ?

Je m’inscris en faux concernant ces allégations. Les coaches Lago Patrice et Bah Clément ont  des contrats mais on a refusé de les payer. Le camp Vagba s’arc-boute sur le fait que des  joueurs n’ont que des licences à l’Africa. Mais c’est faux. Tous nos joueurs ont des contrats. Au demeurant sachez que dans le droit sportif, une licence vaut contrat.

 

Est-il vrai que lors d’une réunion Vagba et Bahi avait décidé d’harmoniser le salaire des  joueurs ?

Il y a effectivement eu une réunion où on a convenu d’une harmonisation des salaires. Mais en aucun cas, il n’était question d’une ponction des émoluments des joueurs et des encadreurs. 9 millions ont été décaissés pour éponger un mois d’arriéré de salaire. Mais figurez-vous quand les états financiers que nous avons reçu il y a des personnes qui ne devaient  pas être payés  qui l’on été.

 

C’est-à-dire ?

Des gens proches de Vagba, sans aucune fonction officielle depuis  la signature du  protocole  d’accord, ont été rémunérés. Et inversement des joueurs qui figuraient sur la liste consensuelle à payer n’ont pas perçu leur dû. A la vérité, Vagba Antoine continue de ruser avec Bahi Antoine alors que ledit protocole stipule que c’est Imad Zarour qui a en charge la gestion financière.

 

Critiquez-vous  le fait que ce soit  un proche de Vagba qui ait  payé les  joueurs ? 

Oui. C’est Imad Zarour qui est chargé des finances. Et pourtant Vagba a donné un chèque au porteur de 9 millions à son associé Tanoh Assieoulou pour payer les  joueurs. A ce que l’on sache ce dernier n’est pas un signataire  du protocole d’accord ou encore membre du comité exécutif. Tanoh est mal placé pour gérer les fonds du club car il est coupable du détournement de l’argent du club.

 

Est-ce tout de même au vice-président Imad Zarour de payer les salaires ?

Oui. Car l’Africa Sports n’a pas encore décidé qui doit être au quotidien avec l’équipe pour décaisser  les fonds. C’est de la mauvaise foi du camp Vagba de dire que Imad Zarour ne  peut pas payé les  joueurs.

 

Que comptez-vous faire alors ? 

Nous allons  adresser  un courrier  à la FIF  pour protester et souligner que Vagba Alexis et son entourage bloquent le protocole d’accord. Il refuse de nous associer dans la gestion de l’équipe et veut continuer de profiter des fonds de l’équipe.

 

Qu’entendez-vous par-là ?

Alors que le compte bancaire de l’Africa est domicilié  à la BNI, Vagba  Alexis s’est permis d’ouvrir un autre compte  à Yopougon en juillet dernier  où  il  y a 143 millions.  Il a même caché  cela à la FIF. Ce  n’est que la semaine dernière qu’il nous a annoncé la  nouvelle sous la pression.

 

Interview réalisée par  Coulibaly Abdoulaye  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password