Retour du public, développement du football…, le MOJES plaide le soutien de l’Etat

Le Mouvement des Jeunes pour le Développement du Football et Sports Associées (MOJES) souhaite un soutien des autorités ivoiriennes dans son combat pour le retour du public dans les stades à l’occasion des matches de football. C’est le message qu’a lancé le patron dudit mouvement, Thierry Ziki, le dimanche 03 avril 2022, lors d’une rencontre d’échange avec les acteurs du football, à Cocody-Vallon.

« Notre combat aujourd’hui est de faire revenir le public dans les stades. L’objectif est de remplir les stades par nos actions. Il faut que les autorités comprennent que ce n’est pas l’affaire du MOJES seulement. Nous avons besoin de tout le monde à nos côtés, surtout de l’Etat », a expliqué  Thierry Ziki.

Plusieurs acteurs du football ivoirien étaient présents à cette rencontre d’échange. Il s’agit entre autres de Kaé Oulaï, le président des entraîneurs de Côte d’Ivoire, Laurent Kouakou, candidat à la présidence de la FIF…. Chacun a fait le diagnostic sur le désintérêt du public concernant les rencontres avant de proposer leurs solutions.

« Nous allons faire la synthèse de ces propositions. Ensuite, nous allons produire un document final qui nous aidera à aller au bout de notre mission », a ajouté le président du MOJES.

A noter que le MOJES a été créé il y a plus de 2 ans. Le mouvement revendique plus de 100 000 membres et 150 sections sur l’étendue du territoire national.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password