Open de Dakar: 7 médailles et la 2e place pour la Côte d’Ivoire

C’est une première pour le judo ivoirien. La Côte d’Ivoire a raflé 7 médailles lors d’une compétition internationale. Les Eléphants judokas ont, en effet, glané 3 médailles d’Or, 2 en Argent et 2 de Bronze à l’issue de l’Open de Dakar qui s’est déroulé, samedi et dimanche derniers, au Stadium Marius Ndiaye. Ils terminent ainsi à la 2e place du podium derrière le Sénégal avec 14 médailles dont 5 en Or. Le Maroc ferme la marche du podium avec 6 médailles.

La Côte d’Ivoire enchaine donc une nouvelle 2e place après celle de Yaoundé,  il y a  8 jours. En tout cas, l’Abidjanaise a retenti à trois reprises dans le ciel de Dakar.

D’abord au premier jour, grâce à  Fofana Salimata. Elle s’est parée d’Or dans la catégorie des ‑52kg en battant en finale la capverdienne Silva Djamila. Dans la foulée, sa compatriote Diarrassouba Maïmouna a pris l’Argent en ‑48kg. Tandis que Dabonné Daouda (-60kg) et Dadié Guillaume (-73kg) se sont  contentés du Bronze.

Au 2e jour, les tireurs ivoiriens sont montés d’un cran en glanant 2 nouvelles médailles d’Or. A commencer par Fofana Fatim. L’Ivoirienne a sorti le grand jeu devant la kenyane Nyanchoka Lydiah en finale de la catégorie des -78kg. Elle sera imitée par Kobenan Koffi Krémé qui a a dicté sa loi au Sénégalais Fall Modou, à l’issue d’un beau combat, en finale des -100kg. La 2e médaille d’Argent des pachydermes a été remportée par Dabonné Cheick Abraham, tombé en en finale des -81 kg, face au Sénégalais Saliou Ndiaye. C’est tout de même sa première médaille dans un Open Senior.

Avec ses résultats, les judokas ivoiriens confirment ainsi leur montée en puissance sur l’échiquier africain. Pour rappel, plus de 100 tireurs issus de 18 nations ont participé à ce tournoi.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password