Mahama Coulibaly (Pdt FIBB):« On a vu de la bonne graine à Gagnoa »

21 ans après la FIBB a relancé les Inter-Ligues. La finale de cette compétition a permis de détecter des talents à Gagnoa. « On a vraiment vu de la bonne graine », se réjouit le président Mahama Coulibaly.

Quel conclusion pouvez-vous tirer après  ces finales Inter-Ligues 2021 à Gagnoa ?

Ces Inter-Ligues étaient une promesse de campagne. On devait les faire la première année de mon élection. Mais, nous avons été retardés  par la pandémie du coronavirus. Il était nécessaire pour nous de mettre en oeuvre cette politique fédérale au niveau de la décentralisation.

Justement, quel est l’intérêt de cette compétition ?

Cette compétition nous permet  de mettre en oeuvre notre vision, de susciter l’implication des collectivités, de redynamiser les Ligues et de jauger leurs capacités d’organisation

Au regard de la réussite  à Gagnoa, on peut dire qu’il y a de bonnes perspectives?

On a vraiment vu de la bonne graine. C’est la raison pour laquelle nous avons déplacé toute la direction technique pour voir et détecter les talents. Nous avons pu présenter les jeunes U16 qui pourraient faire partie des meilleurs basketteurs ivoiriens.

En marge de ces finales vous avez rencontré les présidents des Ligues…

Cette rencontre était importante dans la mesure où nous avons indiqué aux Ligues ce que nous entendons faire avec eux. Nous avons communiqué sur la vision fédérale pour les quatre prochaines années. Chaque année, nous allons organiser les Inter-Ligues et s’il y a une bonne organisation, on va accompagner les Ligues dans leur développement.

N’est-ce pas pour cette raison que vous avez réhabilité des terrains à Gagnoa?

On ne peut pas développer le basket-ball sans les infrastructures. On a remis aux Ligues des filets afin que cela puisse susciter la pratique du basket. Nous voulons donner la chance aux jeunes ivoiriens d’être des stars du basket de demain. C’est cela la vision de la décentralisation du basket-ball.

On peut affirmer que la renaissance du basket-ball ivoirien passe par les Inter-Ligues?

Les Ligues seront nos boussoles. Parce que cela fait partie des facteurs clés  du succès du basket-ball ivoirien. Mais, on ne sera pas seuls.  Il faut que les collectivités nous aident. Parce cela y va de leur notoriété et de leur contribution à l’éclosion des talents. La FIBB attend d’être invitée par les mairies pour décentraliser les matchs importants du championnat.

 

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password