Ligue des champions L’Espérance championne dans la cacophonie et après 62 minutes

L’Espérance  de Tunis a conservé la Ligue des champions de la CAF après sa victoire très controversée aux dépens du WAC Casablanca (1-0, 1-1 à l’aller) ce vendredi 31 mai 2019 au stade Radès.  Si les Esperantistes peuvent se targuer d’être le second club à remporter la C1 en étant invaincu comme ce fut le cas d’Al Ahly du Caire en 2005 et 2006, cette finale retour restera dans les annales pour le chaos et la polémique qu’il a généré. Cette rencontre n’est pas allée au bout. Elle a été arrêtée à la 62ème minute. Et l’arbitre Bakary Gassama n’a annoncé le coup de sifflet final qu’à la 152ème minute dans un KO total à la suite du refus des joueurs du WAC Casablanca de reprendre le jeu. Et pour cause? Les Marocains n’ont pas accepté que l’égalisation d’El Karti (59e) soit injustement signalé hors-jeu par le meilleur sifflet africain, Papa Gassama. Pire, la VAR sensée rendre justice au WAC était en panne.  Après une heure et demie de discussions, la victoire a été accordée aux Tunisiens. C’est une scène surréaliste pour un match d’une telle importance. L’Espérance se succède donc au palmarès de la C1. Mais rien n’exclut que les Marocains donnent une judicaire à cette affaire.

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password