Ligue des champions (1ere journée): Barça-Bayern, ça sent déjà le soufre

La Ligue des champions fait son retour. Et des 8 rencontres au programme de cette 1ere  journée, c’est indéniablement le choc des titans entre le FC Barcelone et le Bayern Munich, demain au Nou Camp, qui retiendra l’attention.

Côté catalan, c’est le premier vrai test pour le Barça depuis le départ de Lionel Messi, meilleur buteur de la saison passée (38 buts) et de l’histoire du club (672 buts). Coté munichois, on ne s’empêchera pas de penser à la dernière confrontation contre les Espagnols qui s’était soldé par un 8-2 sur terrain neutre en quart de finale.

Depuis huit ans, le rapport de force penche nettement en faveur du Bayern, qui s’est imposé à 5 reprises en 6 matchs contre Barcelone. Pour autant difficile de prédire qui  prendra l’ascendant. En effet, les deux équipes qui cumulent 11 C1 voudront lancer leur saison européenne par une victoire.

Ce match est d’une importance capitale. Le vainqueur prendra une option sur la qualification dans une poule où il rencontrera par la suite, Dynamo Kiev et le Benfica. Pour la première fois depuis 2006, cette équipe barcelonaise ne sera pas la même en raison du départ de Lionel Messi. Sauf que pour le moment, cela n’affecte pas les résultats des Blaugranas qui sont portés par un excellent Memphis Depay. Avec deux buts et une passe décisive en trois matches, le Néerlandais réalise des débuts réussis avec le FC Barcelone, dont le dernier succès en C1 remonte à 2015. « La chance que le Barça a eue, c’est qu’il a signé Memphis. Il a une expérience importante en club, il a montré qu’il pouvait mettre l’équipe sur son dos et je pense que ce sera lui », a prédit la légende du club culé, Samuel Eto’o.

 En face, le Bayern Munich se présente une nouvelle fois comme l’un des grands favoris pour remporter le titre cette année. Les Allemands restent sur des performances xxl  contre Leipzig (4-1) et le Hertha Berlin (5-0) en championnat puis Brême (12-0) au 1er tour de la Coupe d’Allemagne. La machine semble déjà bien huilée à l’image de Robert Lewandowski. L’attaquant polonais compte déjà 8 buts au compteur, en seulement 5 matches. Il devrait être l’un des principaux animateurs de ce choc qui sent le soufre. 

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password