Les solutions de Vremen pour sauver la discipline

Objet de critiques pour inactivité au niveau de la Fédération Ivoirienne de Natation et de Sauvetage (FINS), le président Serge Vremen est monté au créneau pour proposer des solutions à la relance de cette discipline. « On ne peut pas sauver la natation ivoirienne s’il n’y a pas d’infrastructures. La discipline besoin d’un vrai bassin. A coté de cela, il faudrait un engagement de la tutelle et enfin une vraie concertation avec l’ensemble des acteurs», a-t-il expliqué à la presse le week-end dernier au cours d’une rencontre. Réélu en août 2019 pour un troisième mandat à la tête de la FINS, Serge Vremen n’a pratiquement pas organisé d’activités. « Notre dernière compétition a eu lieu au mois de mars dernier à Dabou. Malheureusement, c’est un bassin pour l’apprentissage comme la piscine de Bingerville. Ils ne peuvent pas accueillir de vraies compétitions», a-t-il poursuivi. Le président de la FINS a appelé la tutelle à aider les fédérations dans le financement des compétitions. « L’autre problème qu’il faut aussi régler, c’est celui du financement des compétitions. Toutes les sorties internationales de nos athlètes ces dernières années ont été financées par ma personne», a-t-il déploré.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password