Les 7 joueurs qui vont faire la CAN U23

La CAN U 23 s’ouvre ce vendredi 8 novembre jusqu’au 22 novembre prochain en Egypte. En jeu : le titre de champion d’Afrique des Espoirs mais surtout l’une des trois premières places qualificatives pour les J.O 2020. Pour cette 3e édition, il y a fort à parier que les jeux sont ouverts pour la succession du Nigéria, le tenant du titre. Mais surtout, plusieurs joueurs seront très attendus dans ce tournoi.

Kouamé Christian (Côte d’Ivoire)

21 ans et déjà quel talent. En tout cas, si laCAN U23 n’a pas été encore le théâtre des exploits de Kouamé Christian, l’Italie, elle, sait à quoi s’en tenir avec l’international ivoirien. En effet, il ne cesse de progresser pour sa seconde saison dans la Serie A. Kouamé Christian compte déjà 5 buts dans le Calcio et porte son équipe Genoa en ce début de saison. De tous les internationaux retenus pour cette CAN U23 et évoluant dans les 5 championnats majeurs d’Europe, personne n’a été aussi prolifique. C’est sûr Kouamé Christian sera l’homme de base de l’attaque ivoirienne durant ce tournoi. Après avoir été l’artisan de la qualification des Elephants Espoirs à Conakry en qualifications.

Ramadan Sobhi (Egypte)


Pays hôte du tournoi, l’Egypte sera portée par son attaquant Ramadan Sobhi. Agé de 22 ans, il a déjà une grande expérience du haut niveau. En effet, Ramadan Sobhy totalise déjà 20 sélections avec la sélection A qu’il a intégrée depuis 2015. Finaliste de la CAN 2017 avec les Pharaons du Nil, il a également évolué en Premier League avec Stoke City et Huddersfield avant de retourner en Egypte cette saison où il fait les beaux jours d’Al Ahly du Caire. Après l’échec de la CAN 2019, le pays hôte pourra miser sur Ramadan Sobhi pour se racheter.

Aly Mallé (Mali)


C’est le futur attaquant vedette du Mali. un talent de demain pour les Aigles. Mais, pour l’heure, une valeur sûre pour les Aigles Espoirs. En effet, Aly Mallé débarque en Egypte avec la réputation d’être un serial buteur. Finaliste avec le Mali au Mondial Cadets en 2015, il s’était révélé en étant le 3e meilleur buteur du tournoi. Désormais âgé de 21 ans, Aly Mallé a connu plusieurs passages remarqués à Watford (Angleterre), Granada (Espagne), udinese (Italie) et enfin Balikesirspor (Turquie). En mars dernier, il a été convoqué en sélection A pour le match amical contre le Japon.

Eric Ayuk  (Cameroun)


Si Rigobert Song, sélectionneur des Espoirs camerounais, ne pourra pas compter sur son attaquant vedette Ignatius Ganago, retenu par l’OGC Nice, il pourra se consoler avec Eric Ayuk. En tout cas, le milieu de terrain d’Osmanlispor est le taulier de cette sélection du Cameroun. Il a la particularité d’avoir déjà évolué dans 8 clubs à seulement 22 ans ! Auteur de 2 buts durant les qualifications, Eric Ayuk sera le métronome des Lions Indomptables Espoirs.

Owusu Kwabena (Ghana)


Owusu Kwabena est l’attaquant ghanéen le plus en vue en ce début de saison. Auteur de 3 buts en 10 matches avec Cordoba (Espagne), le joueur de 22 ans a été à juste titre retenu pour la CAN U 23 après avoir honoré sa première sélection avec les A le 15 juin dernier lors d’une rencontre amicale contre l’Afrique du Sud. S’il a été le dernier joueur à rejoindre le camp de base des Black Meteors en Egypte, il n’en demeure pas moins vrai qu’il devrait être le fer de lance de l’attaque que compte mettre en place le sélectionneur Ibrahim Tanko.

Kelechi Nwakali (Nigéria)

C’est l’homme à la base du sacre mondial du Nigéria au Mondial Cadets 2015. En effet, Kelechi Nwakali a été désigné « Meilleur buteur » de cette compétition  et a été élu meilleur joueur. 4 ans plus tard, le joueur de 21 ans s’est bonifié du côté d’Arsenal, qui l’a prêté à plusieurs clubs néerlandais, avant de s’engager en Espagne avec Huesca cette saison. Passé par toutes les sélections de jeunes du Nigéria, Kelechi Nwakali sera l’homme à suivre chez les Olympic Eagles qui jouent gros en Egypte.

Patson Daka (Zambie)

Patson Daka a laissé une trace indélébile dans toutes les sélections où il est passé. Chez les cadets, il compte 7 buts en 7 matches. Avec les Juniors, il a inscrit 6 buts en 13 rencontres et fait partie de la génération dorée, vainqueur de la CAN des u 20 en 2017. Au passage, il a été désigné cette année –là « Meilleur jeune joueur » par la CAF. Chez les Chipolopolos, l’attaquant du RB Salzbourg compte 2 buts en 15 matches. Le tout à seulement 21 ans. C’est donc en véritable renard des surfaces que Patson Daka se présente à cette CAN U 23.

 

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password