le président de la FIVVB, Koné Sanga fait son bilan

Après 6 mois de compétition acharnée, la saison 2019 de volley-ball s’est achevée en juin dernier avec le doublé (Championnat-Coupe nationale) de l’Asec chez les Dames. Au niveau des Hommes, la SOA a décroché le titre de Champion de Côte d’Ivoire. Tandis que l’AS Police a sauvé sa saison avec la Coupe nationale. En tout cas, ces deux compétitions majeures ont offert un beau spectacle à travers des matchs de haut vol et des derbys très passionnants. A la grande joie des responsables de la Fédé. « Nous avons eu droit à de belles prestations. Bravo à l’Asec et à la SOA pour leurs titres. Ces deux compétitions ont été âprement disputées. En tout cas, nous sommes plus que satisfaits », s’est réjoui Koné Sanga, le président de la Fédération. Comme l’année dernière, plusieurs jeunes talents comme les frères Krépin de l’INJS, Rebecca Tounganda du CO Descartes ont émergé. Démontrant la qualité du travail effectué en amont pour préparer la relève. « La relève est assurée. Par exemple, l’effectif de l’INJS est composé essentiellement de juniors. Chez les dames le CO Descartes est un véritable  viviers. L’équipe national qui a terminé 2e aux derniers Éliminatoires pour les Jeux Africains a été rajeunie à 70%. Il y a une politique. Ces jeunes ne sortent pas du néant », s’est félicité Koné Sanga qui reconnaît tout de même qu’il reste encore du boulot à faire pour exister sur le plan continental. « Mais je pense qu’il y a des choses à revoir  pour que la Côte d’Ivoire se démarque sur le plan continental. En attendant, il va falloir être régulier aux compétitions africaines. Il faut se frotter aux meilleurs pour progresser. C’est à force de côtoyer les meilleurs que l’on apprend », a conclu le président de la fédération.

 

Aperçu

le président de la FIVVB, Koné Sanga fait son bilan - /10

Sommaire

0 Nul!

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password