Le karaté Goju ryu lance ses activités, Me Loukou Léonard intronisé

Le karaté ivoirien a désormais ses grandes écoles au complet avec l’implantation officielle du Goju Ryu en Côte d’Ivoire. En effet, après avoir œuvré dans l’ombre pendant un certain temps, l’Association ivoirienne de karaté Goju Ryu Côte d’Ivoire (AIKG) a été présentée aux Ivoiriens, le samedi 12 octobre 2019, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à Kokumbo. Et ce en présence de plusieurs personnalités dont le représentant de l’ancien Ministre de la Santé, Allah Remi Kouadio ainsi que plusieurs grands maîtres tels que les Sensei Zozo Tapé, ceinture noire 8e dan Shotokan et Tiaba Kouakou, ceinture noire 5e dan. Les populations de Kokumbo avec à leur tête les chefs de terre, les chefs religieux, le maire résident, représentant du premier magistrat de la commune de Kokumbo, Koffi Kouadio Hervé etc, ont également bravé la pluie afin d’être témoin de cette « fête ». Cette cérémonie était aussi l’occasion d’introniser le père du Goju ryu en Côte d’Ivoire, Me Loukou Léonard, ceinture noire 4e dan Goju ryu en qualité de Président-fondateur de l’Association. Le grand maître, fils de Kokumbo, a ensuite reçu la bénédiction des chefs traditionnels et de « ses parents ». « Il s’agira de vulgariser et d’étendre cette discipline qui est un pilier du karaté. En choisissant Kokumbo comme rampe de lancement, je veux marcher dans les pas de Hanshi Sanogo qui a lancé le karaté à partir de Bouaké en 1962 », a justifié Me Loukou. Pour sa part, Jules Tanoh, représentant le Ministre Allah Remi Kouadio, a souhaité bon vent à l’AIKG. « Le fait que tout débute à Kokumbo ici est un signe fort », a-t-il ajouté. Les grands maîtres présents à cette cérémonie ont également procédé à l’inauguration du siégé sociale de l’AIKG à Kokumbo.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password