La Balle aux prisonniers: Le sport comme moyens de réinsertion

Contribuer à la réinsertion sociale des mineurs issus des Centres d’observation, par le sport et la formation professionnelle. Voilà la mission  que l’ONG LaBAP s’engager à faire durant ces 18 mois (1er août 2019 – 31 janvier 2021). A cet effet, elle a lancé le 4 octobre 2019 le projet Sport aux centres d’observation des mineurs d’Abidjan et de Bouaké au service de la réinsertion (Score). Financé par l’ambassade de France à Abidjan et avec le soutien du Secrétariat d’Etat aux droits de l’homme, puis de la Direction de la protection judicaire de l’enfance et de la jeunesse (Dpjej), le projet Score permettra aux prisonniers mineurs des centres de détentions d’Abidjan et de Bouaké  d’entamer leur réinsertion sociale. «  Le sport présente de nouveaux horions et est un vecteur de changement social au service du développement », a déclaré le coordonnateur national de LaBAP, Olympe Konan. Quant à Nicolas Huet,  membre du comité exécutif de l’ONG LaBAP, il a dévoilé que le projet concernera 201 mineurs, dont 20 filles bénéficieront d’une prise en charge, 80 mineurs, dont 20 filles, pour la formation professionnelle. Ces mineurs disputeront une dizaine de matches avec des équipes venues de l’extérieur et auront droit à plus de 216 entraînements au bout des 18 mois du projet.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password