Kouakou N’Dri dit Jimmy Slogan  (DTN FIBB) :  «  La qualité va être notre leitmotiv »

Nommé à la direction technique nationale de la FIBB, Kouakou N’Dri dit Jimmy Slogan défini dans cet entretien sa mission. Pour lui, la qualité de la formation sera le leitmotiv afin d’atteindre  la qualité à tous les niveaux.

 Comment avez-vous accueilli votre nomination à la DTN de la FIBB ?

C’est un honneur pour moi. Et, même une reconnaissance de ce que je peux apporter comme contribution à la redynamisation du basket-ball. Le président Mahama a voulu qu’en attendant  que mon chef, le Directeur technique titulaire arrive, que je prenne les dispositions pour que la politique technique fédérale soit mise en place. Et, que les axes de la mise en œuvre soitent définis avec les objectifs. Ainsi nous pourrions lancer sa mandature.

En attendant donc l’arrivée du titulaire, quel sera votre rôle ?

Ma mission va consister d’abord à la définition d’un programme à court, à moyen et à long terme. Mais, nous voulons surtout travailler à long terme pour faire un maillage du territoire national à travers les ligues. Il s’agira de  promouvoir le basket et de le développer. Nous allons nous atteler à reformer les différentes compétitions.

Que voulez-vous dire en parlant de réformer les compétitions ?

C’est au niveau des formules et de la périodicité de nos compétitions. D’abord faire en sorte d’avoir un bon volume et un championnat de qualité. La qualité va être notre leitmotiv à tous les niveaux. Au niveau de la formation des cadres, des joueurs et des équipes nationales. Parce nous avons constaté, en faisant l’état des lieux, que notre niveau international dans les catégories et dans toutes les compétitions est faible. On va prendre le temps de travailler dans la durée pour qu’à terme nous ayons des équipes compétitives et des résultats finaux satisfaisants.

La pandémie n’a-t-elle pas plombé un peu votre mission ?

Bien sûr ! Nous activités sont plombées parce que j’ai dit qu’on allait travailler à court terme. Déjà pour cette année, c’est hypothéqué. Et nous serons obligés de reporter la majorité des activités, puisque c’est la compétition que nous allons peut-être faire le mois de septembre. La plus part de nos activités seront reportées à 2021. Cette année est, sans doute, une année sabbatique pour nous.

C’est-à-dire ?

C’est en 2021 que nous allons véritablement dérouler le reste de nos activités qui vont nous conduire à terme à la mise en place des structures de formation dans les régions. Ainsi, nous aurons des équipes nationales régionales qui vont alimenter le  centre fédéral de haut niveau que nous allons mettre en place. Ce centre de haut niveau sera mis en place en 2023.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password