Karaté shitoryu (Open international WKSF-Afrique) / La Côte d’Ivoire sur le toit de l’Afrique

Les Eléphants karatékas ont été intraitables a domicile. En effet, ils ont dominé la première édition de l’Open international WKSF-Afrique qui a eu lieu le dimanche 17 novembre, au Palais des Sports de Treichville. En effet, sous les yeux du président de la WKSF-Afrique, Me Baï Patrice, les tireurs ivoiriens ont battu le Burkina Faso en finale de l’épreuve de combat par équipe (14-3) pour s’adjuger la couronne continentale. Physiquement au point et bons dans leurs déplacements sur les tatamis, ils ont réussi à dompter les Burkinabés avant même le dernier combat. En Kata, les Ivoiriens ont également assuré. Koné Moussa,  Coulibaly Abdoulaye et N’Tamon Wilfried ont respectivement décroché les médailles d’Or, d’Argent et de Bronze de cette épreuve. Le Burkina Faso s’est également illustré lors de cet open. Les « hommes intègres » ont, en effet, remporté les médailles d’Or et d’Argent en Kumité Hommes par Silga Théophile et Sinaré Nounan. Le Malien Dembélé a décroché le trophée du meilleur athlète. Celui  du pays Fair play a été attribué au Burkina Faso. A noter que plus de 50 athlètes issus de 10 pays dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Mali ont pris part au tournoi. « Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. Nous promettons un grand tournoi l’année prochaine avec une vingtaine de nations », s’est réjouit Me Baï Patrice, le patron de la WKSF-Afrique.

Aperçu

Karaté shitoryu (Open international WKSF-Afrique) / La Côte d’Ivoire sur le toit de l’Afrique - /10

Sommaire

0 Nul!

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password