Karaté Goju ryu Les grandes ambitions de Me Loukou

Le précurseur du karaté Goju ryu en Côte d’Ivoire, Me Loukou Léonard nourrit de grandes ambitions pour cette discipline. En effet, officiellement intronisé par ses pairs, samedi dernier à Kokumbo, le grand maître ceinture 4e dan, ne fait plus mystère de son ambition d’implanter le Goju ryu sur toute l’étendue du territoire ivoirien. « Mon objectif est d’atteindre le nombre de 300 clubs affiliés d’ici 2021.   Et par la suite faire de la Côte d’Ivoire la capitale africaine du karaté Goju ryu », a-t-il indiqué. Le président fondateur de l’Association ivoirienne de karaté Goju ryu (AIKG) vise loin. Aussi, compte-t-il rapidement se mettre à la tâche pour la vulgarisation de cette discipline. « Nous aussi des clubs un peu partout.  Nous travaillons déjà pour que les choses bougent. La semaine prochaine, nous serons à Bouna pour l’installation de clubs », a-t-il annoncé. L’arrivée du Goju ryu était très attendue en Côte d’Ivoire. La preuve. Plusieurs grands maîtres dont les Sensei Zozo Tapé, ceinture noire 8e dan shotokan et Tiaba Kouakou, sont allés soutenir l’AIKG lors de la cérémonie de sortie officielle. « Feu Hanshi Sanogo était inquiet pour l’esprit des arts martiaux qui était en train de disparaître. Et je crois que la présence des grands maîtres dénote que le Goju ryu a ravivé cet esprit d’unité », s’est-il réjoui. A noter que le karaté Goju ryu est considéré comme le 4e pilier du karaté.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password