JO Tokyo 2021:La FIA veut des médailles

Les compétitions d’athlétisme aux Jeux Olympiques se déroulent du 30 juillet  au  08 août  2021, à  Tokyo,  au Japon.  En prélude à  ce rendez-vous  mondial,  le président de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme, Jeannot Kouamé Kouadio, a animé  une conférence de presse, au siège de ladite Fédération, le jeudi 15 juillet 2021 pour se prononcer sur les objectifs de la FIA, la forme des trois athlètes  qualifiés en athlétisme  et l’Assemblée Générale Elective.

Concernant les objectifs, à  l’instar de l’état de Côte d’Ivoire,  la FIA vise des médailles. « Notre objectif,  c’est d’avoir des médailles. Marie Josée Ta Lou et Murielle Ahouré sont des athlètes de haut niveau.  Elles ont l’expérience de la haute compétition,  ces JO sont leurs dernières  compétitions de jeux Olympiques,  elles vont mouiller le maillot  pour avoir des médailles. Cissé Gué Arthur, a eu  un peu mal à  la dernière  compétition,  les médecins ont vite réagi,  il se porte bien, il va aussi  donner le meilleur  de lui même. Sa dernière  performance  sur 100 m est 10.11 », a déclaré le premier responsable de la FIA .

 A propos de la forme des athlètes,  Jeannot Kouamé  a affiché  son optimisme: ” nos filles et Cissé se portent bien”.  Il a dévoilé  leur chronogramme d’arrivée  à Tokyo. Murielle Ahouré arrive le 20 juillet 2021, Marie Josée  Ta Lou  le 21 juillet  2021, soit deux jours avant l’ouverture des jeux en sa qualité  de porte drapeau de la Côte d’Ivoire  et Cissé Gué rejoindra le groupe le 25 juillet 2021. Il mettra  ces quelques jours à  profit pour peaufiner sa préparation en Italie  où  il a été  rejoint par son coach,  Anthony Koffi.  

Au niveau du Ranking mondial, les Ivoiriens  sont respectivement : 5ème sur 100m (10.86) pour Marie Josée Ta Lou  et 14 ème au 200 m (22.25),  Murielle  Ahouré  (90 ème au 100 m ( 11. 23) et 104 ème  au 200 m en 23. 05), Cissé Gué (56eme au 100 m et 351 ème au 200 m en 20. 91). Mais au niveau  des épreuves de vitesse, confie Jeannot Kouamé,  « il y a beaucoup de suspenses. Chaque course a sa réalité. Vous pouvez avoir la meilleure performance, si vous faites une petite erreur et tout peut arriver », a indiqué  le président  Jeannot Kouamé.

Infos SERCOM

 

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password