Haidara Soualio (sélectionneur des Eléphants U23):« Mentalement, nous sommes prêts »

Quel est l’état d’esprit des joueurs avant le match contre l’Arabie Saoudite ?

Nous sommes rentrés avec une grosse fatigue mais après deux séances d’entraînement, les enfants commencent à retrouver leurs jambes. Mentalement, nous sommes dans de bonnes dispositions pour aborder le premier match. Je pense que toutes les vibrations seront avec nous et que la réussite nous habitera. On défendra crânement le drapeau orange, blanc, vert.

Vous commencez le tournoi face à l’Arabie Saoudite, que savez-vous de cet adversaire ?

C’est un adversaire que nous avons déjà joué avec les U20, il y a pratiquement une année, nous avons des images de leurs deux matchs amicaux contre le Mexique et contre l’Argentine. C’est une équipe qui sait jouer au football. L’Arabie Saoudite a déplacé des techniciens espagnols qui travaillent avec l’équipe depuis un an et demi. Ils ont de bons automatismes. Mais nous aussi, nous avons nos atouts que nous allons faire valoir. Le plus important pour nous, c’est de pouvoir être le jour-j. Je crois qu’avec les qualités que nous connaissons de nos joueurs, on peut jouer face à n’importe quel adversaire.

Avez-vous tous les joueurs que vous avez sélectionnés ?

On a tout notre monde au niveau des joueurs. C’est au niveau du staff technique qu’on n’a pas assez de monde. Sinon tous les joueurs sont là. Mais il faut que ces joueurs soient encadrés par beaucoup de monde, c’est ce que nous n’avons pas.

Vous aurez le Brésil et l’Allemagne sur votre route également par la suite…

Pour le moment, on ne peut pas faire de projection sur ces deux matchs. Le match le plus proche, c’est celui de l’Arabie Saoudite. Nous sommes focalisés là-dessus. Quand on aura fini avec cet adversaire, on aura le temps de penser aux autres. Nous souhaitons que toutes les prières des Ivoiriens accompagnent les enfants à qui nous demandons d’être dans de bonnes dispositions et d’être prêts ce jeudi pour affronter l’Arabie Saoudite.

Propos recueillis par Alphonse Camara à Tokyo

 

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password