Guinée: Paul Put accusé d’être corrompu

L’élimination de la Guinée par l’Algérie (0-3), au stade des 8e de finale de la CAN 2019, fait des vagues en Guinée. En effet, les langues se délient et l’ambiance est électrique au sein de la Fédération Guinéenne de Football. Au cours d’une conférence de presse lundi dernier au Caire, son président, l’homme d’affaires Antonio Souaré, a fait état de graves soupçons de corruption à l’encontre du sélectionneur Paul Put. « J’ai fait comprendre à Paul Put que j’ai appris que des joueurs sont rackettés au niveau de leurs primes. Je lui ai fait comprendre que j’ai des textos d’échanges entre lui et certains joueurs à propos des primes », a révélé le président de la fédération. Face à cette situation, le président Antonio Souaré aurait eu une rencontre très houleuse avec le technicien belge. Et au terme de cette réunion, les membres du staff technique seraient rentrés à Conakry sans avoir informé la Fédération. « J’ai été surpris de savoir que lundi matin tout le staff de Paul Put s’est volatilisé et tous sont rentrés. Pourtant, ce n’est pas nous qui avions payé leur billet d’avion. C’est une irresponsabilité notoire et c’est vraiment du jamais vu dans l’histoire du football guinéen. Beaucoup de choses se disent au niveau du staff », a regretté Mamadou Antonio Souaré. Face à cette situation, le ministère des Sports a annoncé une réunion de crise.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password