Ghana Le Pr Addo ordonne l’arrestation de Nyantakyi

Sale temps pour les hauts dignitaires de la CAF. En effet, après le 2e vice-président, le Congolais Constant Omari, c’est au tour du 1er vice-président de la faîtière du football continentale, le Ghanéen Kwesi Nyantakyi d’avoir maille à partir avec la justice de son pays. Et pour cause? Le Président de la République ghanéenne, Nana Akufo-Addo, a ordonné l’arrestation ce mardi 22 mai de celui qui est par ailleurs le président de la Fédération de football du Ghana (GFA) pour faux et usage de faux. On reproche notamment à Kwesi Nyantakyi d’avoir pris de l’argent à des personnes avec la promesse qu’il permettrait à ces derniers de rencontrer le Chef de l’Etat ghanéen. Actuellement hors du pays, Kwesi Nyantakyi devrait être entendu à son retour ce mercredi 23 mai par le Département d’investigation criminelle (CDI). Selon certains médias locaux, le 1er vice-président de la CAF risque 25 ans de prison.

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password