Gervinho (attaquant des Eléphants): «  On n’a pas de calcul à faire  »      

 

Yao Kouassi Gervais dit Gervinho sera certainement la pièce maîtresse de la division offensive des Eléphants au cours  de leurs retrouvailles avec  Madagascar. Aussi, l’attaquant de Parme, qui réalise un début de saison satisfaisant en Serie A, se dit-il prêt  à guider la sélection nationale à la victoire. « Je dois pouvoir tirer l’équipe vers le haut », dit-il dans cet entretien.

 

 Comment appréhendez-vous  la double confrontation contre Madagascar?

On s’attend à deux matchs difficiles. Car Madagascar est une très bonne équipe. Après sa belle CAN, elle confirme sa bonne forme du moment depuis le début de ces Eliminatoires. Ce n’est pas pour rien qu’elle est le leader du groupe. La tâche ne sera donc pas facile pour nous. Mais nous devons être solides et très costauds pour remporter ces deux  batailles.

 

Justement, quel  est l’état d’esprit qui vous habite  en ce moment?

On sait qu’on n’a plus le droit à l’erreur dans ces Eliminatoires. On est vraiment très motivés à réaliser de bons résultats pendant cette fenêtre internationale. Il n’y a pas de calcul à faire.

 

Le fait de jouer devant les gradins vides ne sera-t-il  pas un handicap pour vous ?

Peu importent dans quelles conditions on va jouer. On doit absolument gagner à Abidjan pour ensuite bien négocier un bon résultat à Taomasina. On sait que si on fait de bons résultats, on peut s’emparer de la tête du groupe. On a une belle équipe et de grands joueurs pour réaliser quelque chose de grand. Je suis très confiant.

 

Pensez-vous que Patrice Beaumelle a les qualités pour bien mener les Éléphants à la qualification?

Patrice Beaumelle est un bon entraîneur. Je pense sincèrement qu’il a toutes les qualités pour réussir les objectifs qui lui ont été assignés par les dirigeants. C’est quelqu’un qui connaît bien l’équipe et la majorité des joueurs. On connaît sa façon de travailler.

 

Le fait d’avoir été longtemps collaborateur d’Hervé Renard ne constitue-t-il  pas un atout pour lui ?

Même s’il n’était que le numéro 2 du temps d’Hervé Renard, il travaillait déjà beaucoup et animait les séances. C’est un grand bosseur. Et,  j’espère qu’il connaîtra la même réussite à la tête de notre sélection.

 

Gervinho  se considère-t-il comme le leader de cette nouvelle génération?

Je ne suis pas quelqu’un qui parle beaucoup. J’aime observer et intervenir seulement quand il le faut. J’ai toujours fonctionné ainsi. Je veux être plus un leader sur le terrain, dans le jeu, même si évidemment je fais partie des cadres  de cette sélection.

 

Vous êtes le meilleur buteur en activité de cette sélection et l’un des plus anciens. Cela ne vous permet-il  pas d’avoir un statut plus élevé ?

Le  plus important pour moi, c’est d’être performant, d’aider l’équipe à avoir de bons résultats. Je suis aujourd’hui le plus ancien de l’équipe, le plus expérimenté. Je dois pouvoir tirer l’équipe vers le haut. J’ai été de toutes les grandes campagnes de l’équipe nationale ces dix dernières années. Je suis le meilleur buteur en activité des Éléphants. J’ai toujours défendu avec dévouement les couleurs de notre pays. Cela me confère un statut que l’on doit respecter.

 

Aujourd’hui, avez-vous un rôle particulier à jouer auprès des jeunes?

Je n’ai pas de rôle particulier à jouer si ce n’est de faire gagner l’équipe. Maintenant, je suis disponible pour tous les jeunes qui ont besoin de conseils. Nous, les anciens, sommes là pour encadrer la jeune classe. Mais, il faut que celle-ci montre qu’elle veut être aidée, qu’elle a besoin de nos conseils.

 

Revenons à votre début de saison. Comment expliquez-vous que vous êtes moins performant  que lors du précédent exercice?

Je ne pense pas que je suis moins performant. Mon doublé contre l’Inter Milan est-là pour le prouver non ? J’ai toujours fait de bonnes prestations depuis le début  de la saison, même si je n’avais pas encore marqué avant le match contre l’Inter.

 

Et, comment justifiez vous cela?

Au fait, c’est toute l’équipe qui a connu un début de saison timide. C’est un peu normal car on n’a pas eu de vacances et une préparation appropriée comme cela se fait d’habitude, à cause du coronavirus.

 

Quels sont vos objectifs de la saison?

L’objectif c’est de maintenir Parme en Serie A le plus rapidement possible. Ensuite, on verra si on a la capacité de gratter une place européenne.

 

On vous a annoncé sur le départ et finalement vous êtes resté. Quel est l’avenir de Gervinho ?

En ce qui concerne mon avenir, on fera le point à la fin de la saison. Pour le moment, je continue de prendre du plaisir avec Parme.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password