Foots jeunes / Les grosses ambitions de Fondation Football Talents d’Afrique

Les jeunes pensionnaires du centre de formation « Fondation Football Talents d’Afrique » de Port-Bouët étaient en attraction, le samedi 18 mai 2019, à l’occasion de la rentrée sportive dudit centre. Pour leur premiers matchs officiels de l’année, les Minimes se sont illustrés en s’imposant face aux jeunes de Vridi (3-2). Quand les U14 tenaient en échec ceux de l’Académie Mimosifcom (2-2). Les U16 ont également coupé la poire en deux avec ceux du centre de formation de l’Asec Mimosas (1-1). Des résultats qui dénotent de la qualité du travail effectué dans ce centre. « Les jeunes apprennent vite. Ils ont vraiment envie de se mettre en évidence. Et ils donnent tout. Il y a une grosse marge de progression. En tout cas, nous sommes plus que satisfaits du travail effectué depuis plusieurs années », s’est félicité Coulibaly Souleymane, le premier responsable du centre. « Talents d’Afrique » a fait du chemin depuis sa création en 2007. En effet, cette fondation compte aujourd’hui une soixantaine de pensionnaire contre 32 pour sa première année. Considéré comme l’un des meilleurs centres d’Abidjan Sud, il a raflé plusieurs trophées dont celui des Centres de formation d’Adjouffou en 2018. Plusieurs « pros » y ont fait leurs armes. On peut citer entre autres, Toguy Mel, l’ancien meilleur buteur de la Ligue 1 avec le Sporting qui évolue aujourd’hui à Maline FC en Belgique, Aka Alfred, joueur du FC 150 du Gabon et meilleur buteur du championnat gabonais, Lasmi Guy Aimé, qui évolue actuellement avec le Séwé Sport de San Pedro.  « Nous travaillons avec plusieurs clubs de Ligue 1, Ligue 2 et D3. Nous œuvrons pour le social. Notre objectif est de contribuer à l’éducation et la formation. En tout cas, nous voulons donner la chance aux jeunes des quartiers précaires d’avoir une vie meilleur », a confié Coulibaly Souleymane. Le projet est donc clair. Former des footballeurs professionnels, en moralisant les recrutements, et, en même temps, assurer aux jeunes recrues un niveau d’éducation convenable. « Nous sommes fiers du travail effectué au centre depuis 6 ans. La preuve, nous avons tenu tête aux jeunes de l’Asec. Notre force c’est le jeu », a confié pour sa part André Djabia, le coach principal de Talents d’Afrique. Et d’ajouter : « Nous travaillons sur tous les aspects de jeu. En tout cas, nous espérons placer beaucoup de joueurs au sein de l’élite en Afrique et en Europe ». A souligner qu’après ces rencontres amicales face à l’Académie Mimosifcom,  le centre projette une tournée au Ghana pour se frotter à plusieurs Académies dont celles d’Abedi Pélé et d’Assamoah Gyan.

Aperçu

Foots jeunes / Les grosses ambitions de Fondation Football Talents d’Afrique - /10

Sommaire

0 Nul!

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password