FITKD: L’élection suspendue à la décision de la Cour suprême

Une épée de Damoclès plane sur la nouvelle élection de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo. En effet, une décision de justice doit être rendue le 4 octobre 2022 par la Cour Suprême. Elle fait suite à la plainte de Soumahoro Ibrahima demandant la désignation d’un administrateur provisoire pour gérer la FITKD et interdire la Fédération d’organiser toutes activités nationales et internationales. Après plusieurs appels, le contentieux se trouve devant la Cour Suprême qui va rendre sa décision incessamment. Toujours est-il que cette plainte était dans toutes les bouches hier au cours de la réunion de validation des candidatures. « Nous allons voir ce que la justice va décider. Nous espérons que la décision qui tombera fera qu’on aille au bout du processus électoral », a espéré Honoré Guié. Selon lui, la CEI-FITKD a pour préoccupations principales l’application des textes et le respect des décisions de justice. « Si le 4 octobre la justice tranche et remet en cause le processus électoral. Nous allons tirer les conséquences », a-t-il conclu.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password