FIFA: ouverture d’une enquête contre le président Gianni Infantino

Ça ne sent pas bon pour le président de la FIFA, Gianni Infantino. La raison ? Une enquête à l’encontre du patron du foot mondial a été ouverte dans le cadre de la tentaculaire affaire de corruption dite Fifagate. L’annoncé à été faite ce jeudi par la justice suisse dans un communiqué.

Cette procédure pénale ouverte par l’Autorité de surveillance du ministère public de la Confédération helvétique (AS-MPC) vise également Rinaldo Arnold, le premier procureur du Haut-Valais, une région de Suisse. C’est dans ce pays que se trouve le siège de l’instance faîtière du foot mondial.

En tout cas, il est reproché aux deux hommes d’avoir eu des entrevues informelles en 2016 et 2017 avec l’ex-procureur général de Suisse, Michael Lauber, qui supervisait pourtant les enquêtes sur le « Fifagate », cette série de scandales judiciaires qui a ébranlé la toute puissante Fifa en 2015 et 2016.

Gianni Infantino s’est défendu, dans la foulée : « Depuis que je suis Président de la FIFA, j’ai toujours cherché à aider les autorités dans les enquêtes portant sur des actes répréhensibles commis par le passé au sein de la FIFA et je continuerai à le faire. Des officiels de la FIFA ont par ailleurs rencontré des procureurs d’autres juridictions partout dans le monde précisément à cette fin. Bon nombre d’individus ont depuis été reconnus coupables, notamment grâce à la coopération de la FIFA. Aux États-Unis, ce soutien a conduit à plus de 40 condamnations. »

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password