Fédération de Boxe : Emmanuel Boua veut être jugé sur son bilan

Malgré les tumultes, dont la crise née du mécontentement de certains anciens boxeurs, l’actuel Comité Directeur de la Fédération de boxe (FIB) a réussi boucler son programme des championnats amateurs  par les « Elites Amateurs », le mardi 22 dernier à Biafra. A la  grande satisfaction du patron du noble art ivoirien Emmanuel Arthur Boua.

« Il était important pour nous de respecter notre calendrier. La boxe est en train de sortir de sa torpeur. Nous devons avancer », a-t-il fait savoir. 

Depuis le mois de mars,  la FIB est à la tâche pour appliquer son vaste programme de relance la boxe amateur. Le patron du noble art ivoirien et son équipe ont ainsi organisé les championnats des détections, des novices et des championnats élites amateurs. Ils préparent actuellement les championnats des Pro et des Neo-professionnels.

« Nous avons une responsabilité. Nous avons été élus afin de mener à bien un programme. C’est vrai que certains ne comprennent pas. Ils adoptent des postures de belligérance. Dieu merci, nous continuons de travailler et nous espérons être jugé sur nos résultat », a espéré Emanuel Arthur Boua.

Avant de rebondir sur l’importance de l’organisation des différents championnats qui ont marqué le calendrier 2022.

« Les vainqueurs des champions des Elites amateurs, les finalistes malheureux et les demi-finalistes vont constituer les différentes équipes nationales. Tous ces boxeurs seront encadrés afin qu’ils soient aptes pour les qualifications des JO Paris 2024 et les autres compétitions internationales », a-t-il conclu.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password