Equitation:La fédération donne la réplique aux clubs contestataires

La fédération ivoirienne d’équitation (Fie) n’a pas tardé à réagir à nouveau. Preuve à l’appui, M. Joseph Biley, responsable de la communication a démontré que le club de Moumouni bel et bien perçu 1,5 million de F Cfa de la Fie. « Heureusement qu’il reconnaît que la fédération a eu un geste à l’endroit des clubs au plus fort du Covid 19. Mais c’est archi-faux quand M. Moumouni Lonfo dit que sur les quatre ans de mandat en cours, il a sans cesse payé ses cotations à hauteur de 350 000 Fcfa l’année à la fédération. La première année c’est la fédération qui a payé pour tous les clubs à hauteur de 150 mille F Cfa par club. C’est peu après que l’assemblée générale dans son ensemble, y compris lui-même M. Lonfo (vice-président jusqu’à preuve du contraire) a porté le montant à 350 mille F Cfa », révèle Joseph Biley, qui s’explique mal l’attitude de l’ancien bras droit du président Ouégnin. « Vous êtes journaliste, vous pouvez témoigner avec moi que la tutelle n’a pas déboursé de l’argent pour les clubs pour faire face à la pandémie. C’est le président qui a décidé de puiser dans les caisses pour voler au secours des clubs. Ce que la tutelle a fait c’est de distribuer des lots d’équipement sanitaire (gel hydroalcoolique, cache-nez etc.) alors d’où M. Lonfo tire-t-il ses informations ? », a asséné M. Biley.

Pour sa part Medy soutient qu’il n’est pas en contradiction avec le Procès-verbal de l’huissier. « A la date d’arrêt du collège électoral, son club n’existe plus que de nom dans la mesure où il a été détruit. Aucune notification ne nous a été fait à la fédération, malgré le fait qu’il soit membre du bureau fédéral, que ses chevaux étaient ailleurs. Moumouni fait de la diversion. Les gens qui ne respectent pas les textes n’ont autre choix que d’utiliser les émotions, le mensonge et la violence pour parvenir à leurs fins. Fort heureusement les Ivoiriens dans leur grande majorité ont compris le sens de l’engagement de M. Ouegnin à la fédération et ne tombe pas dans le panneau de la manipulation de M. Lonfo», insiste le secrétaire général, qui appelle toute la famille au calme et à la vigilance. Car, selon lui, « de toute manière il fera jour demain vendredi, au terme de l’assemblée générale élective, à l’Espace Cristal ».

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password