Élections FIF: Unification, développement, Hôpital Pokou, les engagements forts de Drogba

Didier Drogba a bouclé, jeudi 14 novembre 2019 sa première rencontre avec les membres actifs de la FIF, c’est-à-dire les clubs de D3, Ligue 2 et 1. A l’issue de ces concertations à huis clos, le buteur emblématique des Éléphants avec 66 réalisations en 106 sélections a clairement affiché son intention de se porter candidat à la succession de Sidy Diallo à la prochaine assemblée générale élective de la Fédération ivoirienne de football.  » Il ne a pas caché son ambition de diriger la FIF et on a trouvé un Didier Drogba humble et sûr de son affaire », raconte Laurent Boli,  président délégué de l’AFAD. Mais, ce qu’on retient de ces jours de conclave avec les clubs ce sont les trois engagements forts pris par l’ancien capitaine des Éléphants. Primo, Drogba a montré aux dirigeants de clubs sa désolation de voir le football ivoirien divisé par des clans. Et, il a dit qu’il vient pour unifier tous les acteurs du football.  » J’ai vraiment  été séduit par sa volonté de se mettre au-dessus de la mêlée pour réconcilier tous les acteurs de notre football. Et ça, c’est important pour le développement de notre football », a  apprécié  Ouattara Abdoul Capello,président-entraîneur de Sirocco de San Pedro, club de Ligue 2. Secundo, la chute du football local est l’un des pilliers de Didier Drogba. Et prenant l’exemple de la Mauritanie qui avec peu de moyens a réussi à donner une nouvelle orientation  à son football, l’ex-international  entend se servir de ce modèle de réussite pour « ressusciter  » le football local ivoirien.  » Il nous a dit qu’il a mal au coeur de voir que le football local a régressé. Il a donné quelques pistes pour rendre les clubs forts afin que le football au niveau local retrouve son lustre d’antan », a pour sa part expliqué Atche Bile Jean, président du club de Ligue 2 de l’OFC Adiake. Tertio, l’Icône du football ivoirien a décidé de rendre un hommage à la légende, Laurent Pokou. En effet, Drogba a pris l’engagement de rebaptiser son hôpital d’Attecoube qui sera inauguré en janvier 2020 au nom de l’homme d’Asmara décédé, le dimanche 13 novembre  2016.  » Nous avons vu un Didier Drogba mature et humble qui  nous a présenté son programme. Il est important pour nous d’avoir un jeune leader qui a de la maturité. Nous avons une icône utilisée par les politiques pour redorer leur blason pourquoi nous les dirigeants nous ne l’utiliserons pas pour redorer le blason de notre football. Il a présenté un programme alléchant. Il a fait des propositions qui vont dans le sens de l’amélioration du football ivoirien. C’est une prise de contact » a indiqué Anzouan Kakou Albert, membre important du GX, groupement qui conteste la gestion de Sidy Diallo. Si la Ligue 1 a snobé l’ancien buteur de Chelsea avec seulement trois représentants dont l’Asec Mimosas, la SOA et l’AFAD, la mobilisation, en revanche a été totale en D3 où 34 clubs sur 38 ont répondu à l’appel, ainsi que 14 clubs de Ligue 2 sur 24 étaient présents.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password