Election à la FIF: Ça chauffe entre les entraîneurs

Les entraîneurs de football de Côte d’Ivoire sont divisés sur le choix du candidat qu’ils vont soutenir lors des prochaines élections à la présidence de la FIF. En effet, le bureau de l’Association et ses membres ont du mal à accorder leurs violons. « De manière individuelle, chaque membre du bureau soutient un candidat alors qu’ils sont 11. Vous comprenez donc qu’on sera dans le faux parce qu’on va prendre des décisions qui ne seront pas forcément celles de la majorité des entraîneurs », a expliqué tout furieux l’ancien entraîneur de l’AS Tanda, Oussou Israël. L’association des entraîneurs aurait dû tenir une réunion de son bureau au fait de désigner le candidat à parrainer à l’élection de la FIF. Mais une fois de plus ce rendez-vous important n’a pu être honoré. De même, certains membres commencent à faire entendre une autre voix et souhaitent que tout le monde soit associé au choix du candidat à parrainer. « Nous savons déjà qu’il y a problème entre le président Kaé Oulaï et son vice-président Gouaméné Maxime. Ça s’entredéchire déjà au sein de ce groupuscule de personnes », a-t-il déploré. En tout cas, le coach Oussou est formel. C’est la décision de la majorité qui va l’emporter. « Pour le choix de qui on parraine et qui on soutient, je pense que tout le monde doit être associé. On doit tenir une AG démocratique qui va permettre de faire notre choix », a-t-il conclu.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password