Drogba: “Ce n’est pas tant être le président de la FIF qui m’intéresse…”

Didier Drogba a franchi le rubicon en faisant acte de candidature à la présidence de la FIF, ce samedi 1er août 2020. Il a ainsi été le 4 candidat à se livrer à cet exercice, le jour de la date limite du dépôt de dossier des candidatures. Après le dépôt de sa candidature, Didier Drogba s’est prononcé sur les motivations de son geste. Voici l’intégralité de son intervention.

“Je suis très heureux aujourd’hui d’être présent au siège de la FIF avec toute mon équipe après de longs mois de travail acharné pour déposer ma candidature.

J’ai suivi avec une vive attention, un vif intérêt tous les débats et tout ce qui se disait. Je veux parler des intrigues, des critiques mais j’ai aussi apprécié les soutiens et les encouragements. Je tiens à remercier tous les acteurs du football ivoirien. Je tiens spécialement à rendre hommage à mon équipe et toutes les personnes qui m’ont accordé leur soutien à visage découvert malgré les difficultés, les menaces. Le football est le sport de tout le monde. Il rassemble, il fédère.

Ce n’est pas tant être le président de la FIF qui m’intéresse mais c’est la mission qui accompagne ce rôle de président. Notre football va mal. C’est pourquoi je m’engage pour la renaissance du football ivoirien. Mais cette renaissance ne peut pas se faire avec un seul homme. Loin de moi cette prétention.

Avec mon équipe, je veux mettre en avant les différents acteurs qui constitue la richesse de cette Fédération. Je veux parler des entraîneurs, des joueurs, des dirigeants. Je ne mettrai jamais en avant ma personne. Mon objectif est poussé par une profonde volonté de redonner au football ivoirien tout ce qu’il m’a donné et contribué au développement du football de mon pays.

Si Dieu n’était pas dans cette candidature, il me serait difficile d’être devant vous aujourd’hui. Il est très important pour moi de rendre au peuple et au football ivoirien tout ce qu’il m’a donné. Et si mon objectif en me présentant à cette élection n’était pas poussé par ces ambitions, il y a bien longtemps que je me serai retirer. Comme certains le souhaitent.

Malgré cela je préfère revenir en Cote d’Ivoire après ma carrière qui m’a permis de contribuer à la notoriété de mon pays. Je suis de retour et déterminé à apporter ma pierre à l’édifice du renouveau et du développement du football en Côte d’Ivoire. C’est ensemble que nous y arriverons. Je suis là pour me mettre au service de notre football”.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password