Comment Habitat a pris le pouvoir devant Bandama et l’Africa

La formation de l’Habitat HBC est la nouvelle reine du handball féminin ivoirien. Elle a en effet été sacrée championne de Côte d’Ivoire, au terme de sa victoire aux dépens du Sphinx (33-31), à l’issue de la 6e journée. 9 ans après sa création, 3 ans à peine son accession au sein de l’élite, Habitat est entrée par la grande porte dans l’histoire de cette discipline. « Après 9 ans de dure labeur, nous arrivons à l’apothéose, c’est une grande joie pour nous. Cette victoire n’est autre que le fruit de la formation. La plupart des filles sont avec nous depuis des années, nous avons gravi les échelons pour arriver aujourd’hui au sommet du handball ivoirien devant des ténors que sont l’Africa et Bandama», a analysé, avec beaucoup d’émotion dans la voix le coach Bessy Bessy. Le parcours du nouveau champion de Côte d’Ivoire est en tout cas éloquent. En effet, dès la 2e journée, les filles du coach Bessy Bessy ont ravi le fauteuil de leader à Bandama HBC. Et depuis lors, elles n’ont plus rien lâché. Résultat des courses ? Elles ont terminé à la première place avec 15 points + 21. Tandis que les deux poids lourds du handball féminin se sont respectivement classés à la 2e et 3e place avec 12 points + 40 et 9 pts + 21. Mais disons-le tout de suite. Le sacre de cette jeune équipe d’Habitat est un séisme dans l’histoire du handball ivoirien de ces 10 dernières années. En effet, Habitat HBC s’est payé le luxe de recaler les deux barons de cette discipline, l’Africa et Bandama. Deux formations qui pendant une dizaine d’année ont régné de main de maître sur le handball féminin. Mais pour y arriver, le coach-président a axé sa stratégie sur la formation. Et les fruits de ce travail sont-là. Palpable. Habitat HBC a terminé vice-championne de Côte d’Ivoire et finaliste de la Coupe nationale en 2018. Et cette saison, elle a décroché le graal. A présent elle vise le doublé. « Nous avons réalisé un excellent parcours dans cette Division Elite. Et la victoire que nous avons obtenue face à Bandama et l’Africa a mis nos joueuses en confiance. Nous attendons toujours dans les 10 ou 5 dernières minutes pour hausser notre niveau de jeu et c’est ce que nous avons fait face à Sphinx », a-t-il poursuivi. En terme de bilan, en 6 journées de Division Elite,  la capitaine Tapé Charlène et ses coéquipières ont enregistré 5 victoires contre une défaite face Bandama (32-33, 2e j). L’ailier Traoré Namanian a beaucoup apporté au jeu offensif d’Habitat quand défensivement, la formation d’Abobo s’est appuyée sur l’expérience de Konan Isabelle. En effet, en haussant son niveau de jeu, surtout en deuxième mi-temps, Habitat a réussi à déjouer tous les pièges de ses adversaires. Mieux, cette formation est parvenue à imposer son handball rapide avec ses jeunes et talentueuses joueuses. Surtout qu’elle avait les joueuses pour faire la différence.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password