Cissé et Gbagbi à l’assaut du GP de Bulgarie

Cissé Cheick Salah et Gbagbi Ruth seront les fers de lance des Eléphants taekwondoins qui effectueront, vendredi,  le déplacement en Bulgarie pour le Grand Prix prévu se tenir du 18 au 20 octobre prochain. L’enjeu est donc de taille pour ces deux champions ivoiriens qui auront la lourde tâche d’épauler non seulement leurs quatre autres compatriotes au cours de ce tournoi grandeur nature, mais aussi de ramener des médailles à Abidjan. Au total, ce sont donc six tireurs ivoiriens dont deux en Hommes et quatre chez les Dames qui disputeront ce troisième et dernier Grand Prix de l’année. Mais si chez les Hommes, le Champion olympique, Cissé Cheick, dans la catégorie des – 80 kg et Gbagbi Ruth, la Championne du monde 2017, chez les – 67 kg, constituent de réelles chances de médailles pour le taekwondo ivoirien, il ne faudra cependant sous-estimer les autres. Car, rien ne dit que Gbané Seydou (- 87 kg), médaillé d’or aux récents Jeux Africains de Rabat, au Maroc, ainsi que les Coulibaly Bouma (- 49 kg), Traoré Aminata Charlène (+ 73 kg) et Bathily Astan ( – 73 kg) ne seront pas en mesure de réaliser l’exploit à Sofia. En effet, Coulibaly Bouma qui dispose d’une bonne expérience internationale a été médaillée d’or aux Jeux Africains 2019. Traoré Aminata Charlène (+ 73 kg), médaillée de bronze  cette année à la World taekwondo president’s cup à Agadir au Maroc et Bathily Astan (- 73 kg) compètent la liste. Ces athlètes ont été retenus pour cette compétition grâce à leur belle performance au cours de l’année.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password