Championnat de kata: 200 jeunes ont fait plaisir au Palais des Sports

Le Palais des Sports de Treichville a abrité le samedi  le 1er  championnat national jeune post-Covid-19 dans l’épreuve du kata. 200 jeunes issus d’une trentaine de clubs ont pris part à cette compétition.

Devant un beau public, ces jeunes karatékas ont bataillé afin de se mettre en valeur. Notamment Dakouri Ruth de MASDEC  qui s’est hissée sur la plus haute marche du podium de la catégorie des 12-13 ans devant Otémé Yah-Leonne de LVS.

Dans la catégorie des filles de 10-11 ans, Kouassi Abran de LVS a dominé N’gatta Akissi (LVS) en finale pour remporter l’Or.

Chez les garçons,  Kouakou Phicau du CUA a glané la médaille d’or des 8-9 ans devant Soro Yanes (MASDEC). Idem pour Fofana Al-Hassame de MASDEC qui a surclassé Touré Youssouf  en finale des 10-11 ans.

Des jeunes pousses telles que Konaté Hassan de Shotokan Dabou (6-7 ans) et Akpa Lasme de Yang Shotokan (4-5 ans) se sont révélées lors de cette compétition. Et ce, en remportant avec brio les médailles d’Or de leurs catégories respectives.

L’Alliodan club de Marcory s’est vu décerner le trophée de la mobilisation avec 29 athlètes inscrits pour cette compétition.

« Un constat a sauté aux yeux lors de ce championnat. C’est que la longue pause d’un an due au coronavirus n’a impacté ni le talent des jeunes karatékas, ni leurs enthousiasmes. C’est la preuve que nous disposons d’un bon vivier », s’est réjoui le président de la FIKDA, Me Fanny Aboubacar.  

A noter que plusieurs membres du Comité directeur dont le 3e vice-président Lago Jonas et le DTN, Me Vamara Ouattara étaient présents à ce 1er championnat national.

 

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password