CAN 2023: Comment le coronavirus retarde la construction des stades

La pandémie sanitaire du Covid-19 n’épargne aucun secteur d’activité. Ainsi, elle a un gros impact sur la construction des stades devant recevoir les matches de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire. En tout cas, c’est ce qu’a laissé entendre le ministre des Sports, Danho Paulin, au cours d’un échange avec la presse sportive sur la plate-forme de l’EdPSCI, lundi dernier. « Les projets majeurs de notre ministère, impactés par la pandémie sont au niveau d’abord des infrastructures qui abriteront la CAN en 2023. Leur construction a démarré à Korhogo, à Bouaké à Yamoussoukro, à San Pedro et à Abidjan. Et ces œuvres sont l’affaire pour la plupart d’entreprises chinoises. Qui ont du personnel qualifié bloqué chez elles. Nous étudions avec le BNEDT le réajustement du timing qui avait été initialement prévu. Il y a un impact certain sur les dates de livraison », a-t-il expliqué.

Et le patron du sport ivoirien de poursuivre: « L’inauguration du Stade Olympique à Ebimpé qui aurait dû se faire dans les prochains jours a été également retardée. Nous avions également un vaste programme de réhabilitation des infrastructures sportives à travers le pays qui a été ajourné. La situation est difficile pour les entreprises de Korhogo et de San Pedro parce que certains ingénieurs chinois ont été bloqués ».

Mais le ministre  Danho Paulin s’est voulu rassurant. Car dira t-il la situation commence à  s’améliorer sur certains sites.  » La situation commence à se normaliser et la construction continue sans interruption à Bouaké et à Yamoussoukro. Les piliers sortent de terre, les travaux avancent très bien. C’est vrai que les restrictions à Abidjan ont impacté la livraison de matériel à l’intérieur du pays. Mais nous avons réglé tout cela avec les dernières mesures édictées par le Gouvernement »*, à conclu le ministre Danho.

 

 

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password