CAF (Scandale): Ahmad Ahmad cité dans une affaire de plusieurs millions de dollars


Les ennuis se poursuivent pour Ahmad Ahmad. En effet, le président de la CAF fait face à une nouvelle enquête. D’après les investigations du New York Times, Ahmad Ahmad et son vice-président Constant Omari font face à nouvelles accusation de malversations qui portent sur plusieurs millions de dollars. En effet, les enquêteurs d’éthique de la FIFA ont demandé au président de la CAF d’expliquer pourquoi il avait accepté de réviser un contrat télévisé d’une manière qui semblait profiter à un partenaire commercial plutôt qu’à sa propre organisation. Ahmad Ahmad et son puissant vice-président ont donc été invités par la FIFA à fournir des détails sur les modifications d’un contrat télévisuel avec la société de marketing Lagardère Sports. En effet, les modifications apportées à l’accord, qui couvre tous les meilleurs clubs et compétitions internationales de la région, ont causé des millions de dollars de pertes à Lagardère Sports dans les livres de l’organisme de football africain, selon des documents examinés par le New York Times. Cette enquête de la FIFA n’est pas la première pour le Malgache qui a été brièvement détenu l’année dernière par les autorités françaises enquêtant sur des allégations de détournement de fonds. Il faut aussi rappeler que le président de la CAF fait aussi face à une enquête d’éthique distincte de la FIFA concernant des plaintes de harcèlement sexuel par plusieurs employés et consultants. A dire vrai, la nouvelle enquête de la FIFA tombe au mauvais moment pour Ahmad Ahmad qui est candidat à sa propre succession. Car des sanctions liées à l’un des cas ouverts pourraient le disqualifier. D’ailleurs, des médias sénégalais annoncent que le Malgache soutient la candidature d’Augustin Senghor. Vrai ou faux ? On le saura les jours qui viennent.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password