CAF: Les chances d’Anouma augmentent

Le candidat de la Côte d’Ivoire à l’élection présidentielle de la Confédération Africaine de Football (CAF), Jacques Anouma, doit croire en ses chances. En effet, il peut tirer profit de la suspension du président Ahmad Ahmad par la FIFA pour récupérer le fauteuil qu’il guette depuis longtemps. Président suspendu, le Malgache était le candidat le plus redoutable et le plus redouté par l’Ivoirien. Sa mise à l’écart par la FIFA favorise les choses pour l’ancien président de la FIF qui a de réels arguments. En effet, il est le plus expérimenté des quatre candidats qui sont encore en course pour cette bataille. Aussi, maîtrise-il le plus les rouages de la CAF que ses trois autres adversaires que sont le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe, le Mauritanien Ahmed Yahya et le Sénégalais Augustin Senghor. « Je ne suis le candidat de personne, ni le candidat d’un système, je suis le candidat de la Côte d’Ivoire. Je ne viens pas pour venger ou reprendre une situation de celui qui a perdu en 2013. Non je ne suis pas dans cet esprit. Je suis seulement le candidat de la Côte d’Ivoire soutenu par certains pays amis qui pensent que je suis un candidat légitime », avait indiqué Jacques Anouma lors de sa visite au QG du candidat à la FIF, Idriss Diallo, le 12 novembre 2020. Rappelons que l’élection à la CAF aura lieu du 12 mars 2020 au Maroc.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password