CAF (Comité exécutif) Amaju Pinnick n’est plus le  1er vice-président

Changement majeur au sein du comité exécutif de la CAF. En effet,  le Nigérian Amaju Pinnick n’est plus  le  1er vice-président de l’instance continentale. Sur proposition du président Ahmad Ahmad,  le comité exécutif  a procédé ce  18 juillet   à son remplacement  par  le Congolais Constant Omari, précédemment 2e vice-président. Autre proche d’Ahmad, le président de la Fédération marocaine (FRMF) Fouzi Lekjaa est désormais deuxième vice-président. Quand le Sud-Africain Danny Jordaan sera le  3e vice-président. Promu « bras droit » d’Ahmad Ahmad après la suspension du Ghanéen Kwesi Nyantakyi, englué dans une affaire de corruption, en juin 2018,  Amaju Pinnick aurait fait les frais  de ses problèmes de justice dans son pays. On le sait  le président de la Fédération nigériane (NFF) est accusé d’avoir détourné des primes allouées par la FIFA lors de la Coupe du monde 2018 en Russie. Au début de ce mois, un tribunal d’Abuja a même décidé de son arrestation. En  plus de son poste de  1er vice-président de la CAF,  Amaju Pinnick perd son poste de président de la commission d’organisation de la CAN. Tout comme le Nigerian, le Libérien Musa Bility, en guerre ouverte à la gouvernance actuelle, a perd son poste de président de la commission d’organisation du CHAN au profit de Danny Jordaan.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password