Boxe (crise) / La justice ivoirienne prend parti pour le comité ad hoc

La justice ivoirienne a donné raison à la Conférence des présidents de club affiliés à la  Fédération ivoirienne de boxe (CPC-FIB), en déboutant le Général Gaoussou Soumahoro et son comité directeur dans sa demande d’annulation du comité ad hoc mis en place le 28 novembre 2017 et qui visait à le destituer. Lire la décision de justice en bas.

Aperçu

Boxe (crise) / La justice ivoirienne prend parti pour le comité ad hoc - /10

Sommaire

0 Nul!

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password