Beugre Yago (Secrétaire chargé de la communication de l’UAFCI) « Quittons les debats inutiles, notre choix c’est Sory Diabaté »

Face au débat que suscite le choix de l’Union des Anciens Footballeurs de Côte d’Ivoire ( UAFCI) dans la prochaine élection à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football ( FIF), Beugre Yago a décidé de dire sa part de vérité. Il bat en brèche les accusations d’Ahmed Ouattara et insiste pour dire que Sory Diabaté reste et demeure le candidat de l’UAFCI.

Selon certaines indiscrétions, votre président Alain Gouamené dit ne pas se reconnaître dans le choix du candidat Sory Diabaté. En clair, l’Union des Anciens footballeurs de Côte d’Ivoire n’aurait pas encore choisi son candidat. Quand est-il exactement ?

Cette information n’est pas vraie. Puisqu’Alain Gouamené a été appelé pendant le vote et il a décidé de voté blanc puisqu’il n’a pas accordé sa voix à un candidat. Bref, il était au courant de tout, tout comme tout le bureau. C’est l’union qui a choisi le candidat Sory Diabaté et il n’y a plus de débat.

Mais ne craignez-vous pas que le jour du vote, il puisse donner la voix de l’union à un autre candidat autre que celui que vous avez choisi ?

Sur les 14 votants, il y a 11qui ont accordé leur voix au candidat Sory Diabaté. Nous sommes en démocratie, la majorité a choisi. Il faut donc respecter leur choix. La majorité a choisi le candidat Sory Diabaté, il faut donc s’aligner la dessus. On peut ne pas être d’accord mais il faut respecter le choix de la majorité.

Ce vote n’ est-ce pas un coup de Kone Ibrahim contre Alain Gouamene ?

Il n’y a eu aucun coup contre qui que ce soit. Quand les 2/3 du quorum sont atteints, on n’a pas besoin du président. C’est ce que disent nos textes. Et sachez aussi que quand le président est absent, c’est le vice-président qui le remplace. Et le vice-président de notre union, c’est Kone Ibrahim.

Qui a le droit de convoquer les réunions en l’absence du président de votre Union ?

En l’absence du président du bureau Exécutif, c’est le Secrétaire général sous l’autorité du vice-président qui convoque les réunions. Vous comprenez donc que Kone Ibrahim est dans son droit. Mais là n’est pas la question. Si le vote était en faveur d’Idriss Diallo ou de Didier Drogba, est-ce qu’il aurait tout ce débat ?

Pensez-vous donc qu’il y a de la mauvaise foi dans tout ce qui se raconte ?
En fait, il y a un groupe d’anciens footballeurs qui a choisi un candidat. Malheureusement pour eux, ça n’a pas marché et ils crient au loup. Que ces derniers sachent que le vrai candidat, c’est le football ivoirien. On veut fédérer, rassembler les acteurs du football ivoirien. C’est pour cela que nous avons opté pour Sory Diabaté.

Le fait d’avoir beaucoup de membres de la DTN n’a-t-il pas biaisé le vote ?

Pourquoi Ahmed Ouattara est-il avec Idriss Diallo ? Il faut que les gens arrêtent un peu. Ahmed était à la Fédération à l’époque, aucun joueurs ne s’est plaint. Il y a d’autres qui n’ont jamais été nommés. Il faut que les gens reconnaissent que chacun a sa chance dans la vie. Nous avons choisi Sory Diabaté par rapport à ce qu’il propose pour les anciens footballeurs. Chacun vient jouer sa partition pour le développement du football ivoirien. Quittons dans ces débats inutiles. Sory Diabaté est le choix de l’Union des Anciens footballeurs. Il faut éviter les écarts de langage parce que ça ne va rien changer.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password