Basket-ball:Mahama installe la  ligue du Zanzan  et donne des orientations

La Fédération Ivoirienne de Basket-ball ( FIBB) enregistre une nouvelle ligue. Il s’agit de celle du district du Zanzan. Elle a été installée samedi 07 mai 2022 par Mahama Coulibaly, au Lycée 1 Bondoukou. Cette 10e Ligue de la FIBB a été confiée au directeur régional des Sports du Gontougo, Zoumaboué Bi Zebou Théodore. «  L’installation de cette Ligue vise à rapprocher le Basket-ball des populations et redynamiser la balle au panier dans le Zanzan en prenant en compte les localités d’Agnibilékrou, Téhini et Bondoukou », a déclaré le patron de la FIBB.

Une feuille de route claire a été assignée à cette nouvelle Ligue. Il s’agit de la disposition de terrains de basket-ball dans tous les lycées et collèges de la région et des points focaux dans tous ces établissements scolaires et la réactivation des compétitions inter-écoles.

Mahama Coulibaly a, surtout insisté sur le fait que la région du Gontougo doit avoir à long terme des élites de basket-ball dans les villes et de construire une salle couverte en permettant à la population du Nord-Est de profiter des opportunités offertes dans ce cadre.

Par ailleurs, il est revenu sur sa vision pour le sport à la balle de panier. « La vision de la fédération est basée sur six piliers. Le premier pilier c’est d’avoir une administration forte qui permettra de gérer de façon efficiente la fédération. Le deuxième pilier, c’est la formation des encadreurs. Tant que nous n’avons pas de formateurs de qualité, nous ne pouvons pas avoir des athlètes de qualité. C’est pour cela nous sommes venus avec Slobodan Subotic qui a 45 ans de basket. Le troisième pilier, c’est ce que nous appelons l’événementialisation. Il faut organiser le basket-ball comme une fête. Il faudrait que les enfants prennent du plaisir et que nous ramenions du monde autour du basket. Le quatrième pilier, c’est d’avoir des moyens, à la recherche de partenaires privés et publics pour que nous puissions avoir les moyens pour professionnaliser le basket. Et le cinquième pilier, c’est la décentralisation, la vulgarisation. Le basket ne peut pas rester à Abidjan. La Ligue du Zanzan qui est mise en place, c’est vraiment pour que vous preniez votre part de basket-ball. Notre vision est la suivante : monsieur les autorités, il faut un terrain de basket-ball dans une école. Pour une école de 2000 enfants, il faut que nous ayons un terrain de basket-ball. La fédération fera tout pour mettre à disposition les moyens afin d’accompagner ces cadres-là », a-t-il promis.  

Les  terrains du lycée moderne de Bondoukou ont été réhabilités par la Fédération afin de permettre aux jeunes de faire les compétitions. Les autorités de Bondoukou, notamment le préfet de région, Sory Sangaré a salué l’initiative de la FIBB.  La remise d’équipements sportifs pour l’organisation de compétitions inter-villes a constitué le clou de la cérémonie.

Le maire résident, Abdoulaye Ouattara n’a pas manqué de remercier le président de la FIBB qui s’investit pour le développement du basket à travers la Côte d’Ivoire. « Nous remercions notre fils El Hadj Mahama élu à la tête de la fédération nationale qui a pensé à sa région. Aujourd’hui, grâce aux bonnes actions de notre jeune frère, la Ligue du Zanzan se donnera les moyens d’être parmi les équipes nationales qui veulent pratiquer le basket », a-t-il déclaré.

Après Bondoukou, cap a été mis sur Abengourou pour l’intronisation du nouveau président de la Ligue. Ici aussi, la FIBB a réhabilité des terrains et offert des équipements pour les compétitions jeunes.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password