Eliminatoires Mondial 2022 Zone Afrique : Ce que valent les listes des barragistes

Tous les effectifs des barragistes du Mondial 2022 sont connus. Le Sénégal, l’Egypte, le Nigéria, le Mali, la Tunisie, le Maroc, la RD Congo, le Cameroun, l’Algérie et le Ghana ont levé le voile sur l’identité des joueurs qui défendront leurs couleurs.  Avec à la clé quelques changements comparativement  à la CAN 2021.

Sénégal, la carte de la continuité

Par rapport au groupe sacré champion d’Afrique au Cameroun, les Lions de la Téranga sont ainsi privés de quatre joueurs: les gardiens Alfred Gomis et Seny Dieng, blessés, ainsi qu’Ibrahima Mbaye (Bologne) et Joseph Lopy (Sochaux), en difficulté dans leurs clubs respectifs. Ces absences profitent à deux joueurs qui effectuent leur retour. D’une part le gardien Bingourou Kamara, prêté par Strasbourg à Charleroi, et d’autre part le latéral polyvalent Youssouf Sabaly. Pour le reste, Aliou Cissé a misé sur la continuité et les cadres tels que Sadio Mané, Edouard Mendy, Kalidou Koulibaly, Gana Gueye et Ismaïla Sarr sont tous présents face à l’ Egypte.

Egypte, la purge de Queiroz

De leur côté, les Pharaons du Nil  seront privés  de 10 joueurs de la dernière CAN. Il s’agit notamment d’Ahmed Hegazi, de Ramadan Sobhi et Akram Tawfik. Dans le sens inverse, le meneur de jeu d’Al Ahly, Magdi Afsha, effectue son retour avec les locaux Yasser Ibrahim, Omar Gaber et Nabil Emad.  Rappelons que seulement 5 expatriés ont été retenus contre le Sénégal. Ce sont  Mohamed Elneny, Omar Marmoush, Mahmoud Trezeguet, Mostafa Mohamed et l’inévitable Mohamed Salah.

L’Algérie et ses 11 changements 

Après le fiasco de la CAN 2021, le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, a procédé à des choix très forts dans sa liste de 24 joueurs retenus pour affronter le Cameroun. 11 joueurs ont été évincés avec en tête d’affiche Baghdad Bounedjah et  Yacine Brahimi. Dans le sens inverse, on note le grand retour des expérimentés Adlène Guedioura,  plus appelé depuis juin 2021, et Ishak Belfodil dont la dernière sélection remonte à 2018.

Cameroun, Song écarte Bassogog et Njie

Pour son baptême du feu à la tête des Lions Indomptables, Rigobert Song a aussi fait des choix forts. Exit le gardien Fabrice Ondoa, les défenseurs Jérôme Onguené, Enzo Ebosse, Sacha Boey, Jean-Claude Billong, les milieux de terrain James Léa-Siliki, Arnaud Djoum, Yvan Neyou, les attaquants John Mary, Stéphane Bahoken, Christian Bassogog et Clinton Njie.  Par contre, le promoteur Patient Wassu (CotonSport) est convoqué pour la première fois et sera le seul local  dans ce groupe où figure en bonne place  Karl Toko-Ekambi et Vincent Aboubakar,  les  deux meilleurs fusils de la CAN 2021.

Mali, 2 binationaux en renfort

Sur un siège éjectable depuis l’échec de la CAN 2021, Mohamed Magassouba peut compter  sur  l’arrivée de deux binationaux pour espérer  conduire le Mali  à son premier Mondial au Qatar. Courtisé depuis des années, le milieu de terrain d’Everton, Abdoulaye Doucouré a enfin dit « oui » aux Aigles. Idem pour Almamy Touré, défenseur  de l’Eintracht Francfort et ancien international Espoirs français. Enfin Cheick Doucouré et Abdoulaye Diaby ont  accepté de revenir après une pause en sélection.  Cela pourrait suffire  à combler les absences de  Falaye Sacko, Adama «Noss» Traoré et El Bilal Touré, tous à l’infirmerie.

Tunisie,  le retour des cadres

Récemment nommé sélectionneur intérimaire de la Tunisie, Jalel Kadri a décidé de faire autrement que son prédécesseur Mondher Kebaier. Il a rappelé le gardien Mouez Hassen et le milieu de terrain Ferjani Sassi, deux joueurs dont l’absence à la CAN 2021 avait fait jaser… Au terme d’une longue suspension pour «dopage», l’attaquant Taha Yassine Khenissi fête lui aussi son grand retour. Les défenseurs Nader Ghandri et Mortadha Ben Ouanes et le milieu Saad Bguir retrouvent également le groupe qui comprend les têtes d’affiche Wahbi Khazri, Youssef Msakni, Naïm Sliti, Dylan Bronn, Ellyes Skhiri ou encore Hannibal Mejbri.

Nigéria, Osimhen et Ighalo pour gagner

Au Nigéria, Augustine Eguavoen a joué la carte de la continuité. La plupart de ceux qui ont participé à la récente CAN 2021 sont présents. La liste est surtout caractérisée par  trois joueurs de Leicester (Ademola Lookman, Kelechi Iheanacho, Wilfried Ndidi), trois joueurs de Watford (William Ekong , Emmanuel Dennis , Oghenekaro Etebo, ), trois joueurs des Rangers (Calvin Bassey, Leon Balogun, Joseph Ayodele-Aribo).  Absents de dernière minute à la CAN, Victor Osimhen et Odion Ighalo seront bien de la partie. Oghenekaro Etebo sont  également de retour dans l’équipe. Ademola Lookman est pour sa part sélectionné pour la première fois. En revanche, on note l’absence remarquée d’Alex Iwobi, remplaçant durant la CAN et même pas retenu sur la liste d’attente.

Ghana, sans Ayew mazis avec  4 nouveaux

C’est sans son capitaine André Ayew, suspendu suite à son expulsion à la CAN, que le Ghana affrontera le Nigéri,  vendredi et mardi prochain en barrages de la Coupe du monde 2022. Mais le sélectionneur intérimaire, Otto Addo,  pourra compter sur l’autre Ayew de fratrie, Jordan. Quatre nouveaux visages font surtout leur apparition avant ce derby ouest-africian : l’ailier de La Gantoise, Elisha Owusu (24 ans), le milieu défensif vétéran Denis Odoi (33 ans), le local Dennis Korsah et la pépite de l’AS Rome, Felix Afena Gyan (19 ans), qui avait décliné sa convocation sous la pression de son club il y a quelques mois. 

 La RD Congo est d’attaque 

Hector Cuper a battu le rappel de ses troupes pour défier le Maroc.  Sa liste est marquée par le retour de Cédric Bakambu, laissé à la disposition de l’OM lors du rassemblement de janvier. Mais aussi de Yoane Wissa (Brentford), absent depuis octobre 2020 en raison de problèmes administratifs, et de Meschack Elia. L’ailier des Young Boys de Berne était banni de la sélection depuis la CAN 2019 suite à sa «fuite» du TP Mazembe qui avait conduit la Fédération à le suspendre. Pas encore appelé dans ces Eliminatoires, le milieu offensif Paul-José Mpoku complète la liste des revenants.

Maroc,  Ez Abde pour faire oublier Ziyech

En l’absence d’Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui qui ont refusé de revenir en sélection, le Maroc enregistre la première sélection d’Abdessamad Ezzalzouli, dit « Ez Abde » contre les Congolais. Révélé cette saison avec le FC Barcelone, l’ailier de 20 ans aurait dû effectuer ses débuts lors de la CAN.  Mais il avait préféré différer sa venue en raison des pressions exercées par son club. Un épisode dont «Coach Vahid» ne lui aura pas tenu rigueur. Absent à la CAN, le défenseur central Jawad El Yamiq (Real Valladolid) effectue son retour. Pour le reste, c’est du classique avec les cadres Yassine Bounou, Romain Saïss, Achraf Hakim, Imran Louza et Youssef En-Nesyri tous présents.

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password