Athlétisme et corruption: Lamine Diack condamné à 4 ans de prison

Le président de la Fédération internationale d’athlétisme de 1999 à 2015, Lamine Diack, a été condamné ce 16 septembre 2020 à Paris à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis, pour son implication dans un réseau de corruption voué à cacher des cas de dopage en Russie.

Le Sénégalais de 87 ans a été reconnu coupable de corruption active et passive et d’abus de confiance et devra par ailleurs s’acquitter d’une amende maximale de 327, 900 millions de Fcfa

Le fils de Lamine Diack, Papa Massata Diack, qui était parmi les six prévenus, a été lourdement condamné. En tout cas, ils ont tous été reconnus coupables.

Papa Massata Diack, qui est resté à Dakar et avait refusé de comparaître au procès.

L’ex-consultant en marketing de l’IAAF a été condamné à 5 ans de prison ferme et 655,900 millions de Fcfa d’amende. Et le tribunal a maintenu un mandat d’arrêt international à son encontre.

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password