Assalé Tiémoko contredit Dao Gabala ‘’On ne peut pas héberger des joueurs d’une équipe nationale (…) sans contrat ‘’

Le journaliste d’investigation, Assalé Tiémoko, estime que la présidente du Comité de normalisation de la Fif, Dao Mariam Gabala a « menti » lorsqu’elle a affirmé que par le passé, les Eléphants de Côte d’Ivoire étaient logés sans contrat d’hébergement. Dans un message posté sur sa page Facebook, le député maire de Tiassalé a fait savoir que cela ne peut être possible. A cet effet, il a dévoilé un contrat qui a été signé entre l’hôtel Radisson Blu et la Fif.

‘‘ Sur la question de l’hébergement des joueurs sans contrat avec l’hôtel Radisson Blu,  Mme Dao Gabala a menti sur le volet absence de contrat et a fait de la rétention d’informations.  Pour le prouver, il suffit d’interroger l’hôtel en question ou de s’adresser à l’ONS.  On ne peut pas héberger des joueurs d’une équipe nationale dans un hôtel renommé tel que « Radisson Blu», sans contrat. Il y a eu quatre contrats entre la FIF et cet hôtel. Et les factures de chaque hébergement sont fonction de la taille de la délégation à héberger. Contrat 1: 70 millions TTC. Contrat 2: 62 millions TTC. Contrat 3: 50 millions TTC. Contrat 4: 45 millions TTC. Et les factures sont payées par chèque par l’ONS et non en espèces. (voir ci-jointe la page de signature du contrat de 70 millions ). Il existe donc des contrats dont Mme Dao Gabala ne peut, en aucune manière, ignorer l’existence.  » a-t-il soutenu.

Notons que ce contrat qui a été publié par le maire Assalé Tiémoko date du 28 octobre 2020. Soit deux mois après le 27 aout 2020, date à laquelle, la Fifa a décidé de suspendre le processus électoral de la Fif

presse ci

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password