Arbitre (Crise à l’ AMAFCI) Sharaf nie avoir été débouté par la FIFA

 

La crise à l’Amicale des arbitres de football de Côte d’Ivoire (AMAFCI) vient de connaître  un nouveau rebondissement avec la réponse de la  FIFA à la saisine de son président  légalement élu, Boubacar Sharaf. En effet, selon la FIF, l’ancien arbitre international n’aurait pas eu une oreille attentive au niveau de l’instance internationale.  Seulement voilà,  Boubacar Sharaf nie en bloc cette  allégation. « Ce sont des mensonges. Je n’ai jamais été débouté par la FIFA. Ma saisine visait à informer l’instance internationale de la situation qui prévaut  à l’ AMAFCI. Au demeurant, je suis couvert juridiquement. La FIF m’a envoyé un courrier en date du 11 mai dernier où elle certifie être ni de loin ni de près concernée par  l’AG illégale organisée par mes opposants », a –t-il confié. Pour rappel, la  Conférence des présidents  des commissions régionales des arbitres de Côte d’Ivoire (CPCRACI) a organisé une AG extraordinaire le samedi 12 mai dernier  durant laquelle il a été prononcé la révocation de Boubacar Sharaf et l’élection de Coulibaly Souleymane comme nouveau président de l’ AMAFCI. « C’est une mascarade. C’est un simulacre d’AG. J’ai la majorité des arbitres avec moi.  Cette réunion à laquelle a participé des arbitres régionaux qui ne sont pas dans nos registres n’a aucun caractère légal. J’ajoute que dans nos textes au moins un membre actif de la FIF doit être représenté  à nos  AG. Tel n’a pas été le cas au cours de cette réunion », assure-t-il.

0 Commentaire

Laissez un commantaire

Login

Bienvenue, connectez-vous

Se souvenir Mot de passe perdu ?

Lost Password